35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de notre n°57 paru ce jeudi en fin de journée
Déby et Al-sisi déterminés pour combattre le terrorisme en Afrique
Le Japon et le Pam viennent en aide du Tchad
Tigo à la rencontre de la presse tchadienne
Plaidoyer en faveur de la protection de l’enfance

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Les professionnels des médias s’interrogent sur la disparition de Noubadoum Sotinan

L’Union des Journalistes Tchadiens (UJT) et les organisations professionnelles des médias tchadiens ont organisé  ce samedi 4 mars 2017 à la Maison des Medias du Tchad une journée d’échanges sur la disparition du journaliste Noubadoum Sotinan Didier.

04 mars 2014-04 mars 2017, cela fait 3 ans déjà que Noubadoum Sotinan Didier, journaliste-reporter de l’ex-ONRTV est porté disparu dans des conditions mystérieuses à Douala au Cameroun où il était avec ses confrères en transit pour une mission de travail à Brazzaville au Congo. Pour le Président de l’UJT, Belngar Larmé Laguerre, depuis ce jour, Noubadoum n’a fait aucun signe de vie mettant ainsi ses confrères, sa famille et ses amis dans la détresse. Dans une pareille situation, seules les autorités du Cameroun et celles du Tchad pourraient  renseigner sur son sort. Malheureusement, le constat est que sa disparition n’est plus une préoccupation pour les autorités tchadiennes. « Les ministères des affaires étrangères et celui de la communication qui doivent collaborer avec les autorités camerounaises pour la manifestation de la vérité restent muettes. Une situation qui nous amène à nous interroger sur la réelle volonté du gouvernement de faire la lumière sur la disparition de notre confrère », s’interroge-t-il.

Rémadji Adèle, Présidente du Synaport se plaint du mutisme du gouvernement sur la question et déplore que le dossier se trouve encore à la police camerounaise. Son organisation a entrepris des démarches auprès des institutions et il ressort que 3 cabinets sont désignés pour  la recherche de la vérité. Elle demande que le thème de la célébration de la journée mondiale des journalistes du 3 mai 2017 soit axé en mémoire de Noubadoum Sotinan.

A l’issue de cette journée, une plateforme regroupant les professionnelles des médias et les parents du disparu a été mise sur pied. Les journalistes réclament auprès des autorités tchadiennes, camerounaise et la compagnie Kenya Airways des éclaircissements sur la disparition de Noubadoum Sotinan. Des pétitions et des plaintes sont également prévues dans les actions à venir.

L’UJT demande enfin, le soutien sans faille dans cette lutte de tous les journalistes et  l’ensemble des organisations professionnelles des médias à une synergie d’action.

Mbairam Koularambaye

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Laissez Pahimi tranquille!

Ainsi, Abdérahim Younous, ministre de l’élevage et des productions animales est le deuxième membre du gouvernement à avoir été déchargé dix-neuf jours après le remaniement du 25 juillet 2017. Sa faute (Lire en indiscret), le manque de diligence dans le suivi de ses dossiers. Quelques jours avant, c’est son collègue de l’Environnement, Brah Mahamat qui a été viré pour les mêmes raisons.

 

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe