Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le HCR recherche 135 millions de dollars pour aider les victimes des violences de Boko Haram

 Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés - conjointement avec le PNUD, le Programme des Nations Unies pour le développement, et d’autres partenaires - lance aujourd'hui le Plan régional 2019 d’aide aux réfugiés nigérians (RRRP), un appel de fonds d’un montant de 135 millions de dollars pour venir en aide à des centaines de milliers de personnes déracinées par l’insurrection croissante de Boko Haram dans la région du bassin du lac Tchad.

Avec plus de 250 000 enfants, femmes et hommes déjà déracinés depuis le nord-est du Nigéria, les attaques de militants contre les civils se multiplient et forcent des milliers d'habitants à fuir chaque jour pour sauver leur vie. Les jeunes filles, les femmes âgées et les travailleurs humanitaires continuent de payer le prix fort de cette escalade de la violence.

Une récente flambée de violence dans le nord-est du Nigéria a poussé plus de

80 000 civils à chercher refuge dans des camps déjà surpeuplés ou dans des villes de l'État de Borno, où ils survivent dans des conditions de vie difficiles.

Des réfugiés nigérians continuent d'arriver au sein de communautés reculées et démunies dans les pays voisins. Quelque 30 000 personnes auraient fui la ville de Rann au cours du seul week-end en quête de refuge de l'autre côté de la frontière camerounaise.

Des milliers de personnes ont également fui vers le Cameroun et le Tchad voisins ces dernières semaines. Les hostilités ont mis à rude épreuve les opérations d’aide humanitaire et forcé les travailleurs humanitaires à quitter certaines localités. La destruction des moyens de subsistance et des infrastructures est généralisée.

L’escalade du conflit a freiné les intentions de retour dans le pays d’origine. Certains réfugiés qui ont tenté de rentrer chez eux et dans leur communauté ont été déplacés à plusieurs reprises à l'intérieur du Nigéria ou ils sont devenus des réfugiés une deuxième fois au Cameroun, au Tchad ou au Niger.

Le nouvel appel de fonds vise à élargir la réponse humanitaire vers une approche à plus long terme - pour venir en aide aux personnes contraintes de fuir et aux communautés qui les accueillent. Les communautés qui accueillent des réfugiés vivent déjà en dessous du seuil de pauvreté. Elles ont elles-mêmes désespérément besoin d'aide alors que leur capacité d’assistance aux personnes déracinées est mise à rude épreuve.

Les 40 agences des Nations Unies et organisations humanitaires - qui œuvrent conjointement dans le cadre du Plan régional 2019 d’aide aux réfugiés du Nigéria (RRRP) - répondront aux besoins de 250 000 réfugiés nigérians et 55 000 membres des communautés hôtes au Niger, au Cameroun et au Tchad.

Au total, 2,5 millions de personnes sont déracinées dans la région du lac Tchad, dont plus de 1,8 million au Nigéria seulement.

Un Plan d’aide aux réfugiés (RRP) est un outil de planification et de coordination inter-organisations, piloté par le HCR, pour les situations de réfugiés complexes ou à grande échelle. Un appel similaire d’un montant de 157 millions de dollars lancé en 2018 n'avait été financé qu'à hauteur de 42 pour cent, en comparaison de 56 pour cent du montant recherché de 241 millions de dollars en 2017.

L'ONU et ses partenaires ont également lancé un appel de fonds d’un montant de 848 millions de dollars pour continuer à fournir de la nourriture, de l'eau et des abris, ainsi que d’assurer la protection pour les personnes les plus vulnérables au Nigéria, dans le cadre de la Stratégie 2019-2021 pour l’aide humanitaire dans le pays - également présentée ce jour à Abuja.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé