Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les pharmaciens dénoncent la contrefaçon et le marché pirate des médicaments

C’est à l’occasion de la journée internationale du pharmacien célébrée en présence du ministre de la santé publique Aziz Mahamat Saleh au ministère des affaires étrangères de l’intégration africaine, de la coopération et de la diaspora ce samedi 6 octobre 2018.

Placé sous le thème : « lutte contre les médicaments de la contrefaçon et les marchés pirates au Tchad », cette journée a réuni  les responsables de la santé, les autorités mais aussi les partenaires techniques et financiers ainsi que les artistes pour discuter de la question des médicaments  contrefaits et le marché pirate. Apres une brève présentation de N2A Teguil et Ray’s Kim le Bunda Boss en acappella d’une chanson relative aux méfaits des médicaments de la rue, Dr Souraya Zakaria présidente du comité d’organisation de cette journée justifie le choix de ce thème : « le choix de ce thème s’explique par l’ampleur du phénomène de la contrefaçon, de la vente illicite des médicaments ces dernières années et les risques inhérents ». Selon elle, le trafic des médicaments illicite constitue un phénomène de santé et de la sécurité publique au regard de son impact néfaste sur la santé des populations et les systèmes de santé publiques.

Pour Dr Haroun Badawi Mahamat vice-président de l’ordre national des pharmaciens du Tchad, l’exercice illégal de la profession prend une ampleur inquiétante, exposant la population à des médicaments de qualité inférieure. « La contrefaçon est un crime dont il ne faut pas rester passif, raison pour laquelle, les leaders religieux et traditionnels doivent pleinement être impliqués pour sensibiliser la population », explique-t-il. Il salut par ailleurs les efforts du ministère de la santé qui a initié le contrôle des établissements pharmaceutiques.

La question de ressource humaine préoccupe aussi les pharmaciens. Pour le vice-président de l’ordre national des pharmaciens du Tchad, jusqu’à ce jour, le Tchad compte a peu près 100 pharmaciens, soit un ratio de 1 pharmacien pour 140.000 habitants. « Nous sommes très loin de la norme de l’Oms qui est de 1 pharmacien pour 10.000 habitants », informe Dr Haroun Badawi Mahamat qui plaide pour la création d’une Agence Nationale de Régulation Pharmaceutique dans un bref délai.

Pour le ministre de la santé publique, Aziz Mahamat Saleh, il  faut mener une lutte efficace contre la contrefaçon des médicaments. Le ministre rassure les pharmaciens que leurs recommandations seront prise en compte. « Je ferai tout pour que la question de la contrefaçon des médicaments et la vente illicite soit débattue avec le chef de l’Etat pendant la réunion mensuelle de santé qui se tient tous les 24 du mois et ceci avant la fin de l’année », assure-t-il. Le ministre d’interpeller les pharmaciens au respect de la déontologie de leur profession.

Bienvenu Daldigué

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AK DESIGN HOME

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé