Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Une synergie d’action pour protéger l’environnement

Le ministre de l’environnement, de l’eau et de la pêche, Sidick Abdelrahim Haggar a animé conjointement, une conférence de presse, avec ses homologues de la sécurité publique et administration du territoire, Mahamat Ahamat Bachir et celui délégué auprès de la Présidence de la République chargé de la défense nationale, Bichara Issa Djadallah, à la Cblt (Commission du bassin du Lac Tchad, ce vendredi 13 avril 2018.

L’objet de ce face-à-face, gouvernement-médias consiste à vulgariser une série d’arrêtés ministériels notamment l’arrêté conjoint N° 022/PR/PM/MEEP/SG/DGRFFP/DFR/2018 portant interdiction du transport et de la commercialisation du bois-énergie (bois et charbon de bois) sur le territoire national. Dans leurs interventions respectives, les trois membres de l’exécutif ont fait comprendre à la presse que les textes relatifs à la protection de l’environnement dans leur ensemble et particulièrement la loi N°14 de 2008 qui protègent l’environnement comportent des insuffisances et des lacunes qui laissent perpétuer des comportements nuisant à l’écosystème. Dans un ton dur, le ministre de l’environnement a brandit les arrêtés N°4, N°5 et 21 de 2018 portant respectivement interdiction de transactions relatives aux infractions commises en matière de foret, de la faune et des ressources halieutiques et celui portant abrogation de six (6) arrêtés portant création des zones homologuées, pour l’approvisionnement de la ville de N’Djaména en bois-énergie, création, attribution, composition et fonctionnement d’une équipe centrale de gestion de la filière bois-énergie, d’affectation des agents chargés de l’encadrement, du contrôle et de la sécurisation des activités d’approvisionnement en bois-énergie.

Bref, cette batterie de mesures portées à la connaissance du public vise à renforcer la protection de l’environnement en République du Tchad. A cet effet et ayant pour application immédiate, tous les agents des eaux, forets, pêche et chasse ainsi que tous les militaires détachés ou reversés exerçant en qualité de chef d’inspection, chef de section, chef de cantonnement, chef de poste, chef d’unité, élément de renfort, sont rappelés à N’Djaména. « Ces différents services qui ont montré leur limite feront place à un commando spécialisé doté des moyens conséquents qui va protéger véritablement l’environnement », rassure le ministre Sidick Haggar. Nous reviendrons en détail sur ce sujet dans notre prochaine parution en version papier. GD

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé