Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Béchir Madet : « Notre défi pour cette année sera d’éclairer N’Djamena et les autres villes au solaire »                                                             

Le ministre du pétrole et de l’énergie Béchir Madet a eu ce vendredi 19 janvier une réunion d’échange avec les cadres et les agents de son département. Cette rencontre porte sur le bon fonctionnement du ministère et les nouvelles perspectives.

« Cette rencontre a pour but de faire le point sur les maux qui minent le bon fonctionnement du ministère du pétrole et de l’énergie et fixer des orientations pour cette année qui annonce de nouveaux défis », situe dans un premier temps le ministre.

Selon Béchir Madet, plusieurs maux perturbent le bon fonctionnement de son département. Il s’agit entre autres de la lourdeur dans le traitement des dossiers, du manque de considération pour les partenaires qui viennent investir dans le pays qui crée de crispations et de frustrations à leurs égards, de la perte de certains dossiers en cours de circuit et du manque de professionnalisme.

« L’heure est à se mettre au service de la nation et non à son propre service. L’heure est au volontarisme, à la détermination et à l’engagement », déclare le chef de département du pétrole. « L’objectif de cette rencontre est aussi la redynamisation du travail afin de permettre au personnel de se mettre au travail en vue d’une gestion efficace et efficiente », ajoute-t-il. Le ministre insiste sur le marchandage et la corruption qui gangrènent le circuit des dossiers « celui qui aura joué le rôle d’intermédiaire ou qui se sera rendu coupable par son comportement s’exposera à des sanctions les plus extrêmes. J’ai besoin des cadres honnêtes et consciencieux », précise-t-il.

Les agents ont félicité le ministre pour son esprit d’écoute et d’attention à leur égard avant d’évoquer quelques inquiétudes notamment le problème de salaire, le manque de moyen de transport et le profil des agents nommés à des postes de responsabilité. Face à cela, le chef de département informe qu’il sera procédé une vérification physique de la situation de tous les agents du ministère en vue de détecter les faux profils.

Il invite enfin tous les cadres et agents à se mettre au travail pour que l’année 2018 sonne la fin de problèmes d’électricité qui plombent l’économie « les investisseurs ont manifesté lors des assises du Plan National de Développement (PND) tenu à Paris  leur disponibilité à venir investir au pays ; ainsi la transition énergétique que le Tchad amorce va se concrétiser. Notre défi pour cette année sera d’éclairer N’Djamena et les autres villes au solaire », annonce le ministre Béchir Madet.

Seryabé Colette