Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Huit organisations de la société civile appellent à une marche pacifique le 25 janvier

Les leaders des organisations de la société civile ont animé un point de presse ce vendredi 19 janvier 2018 pour appeler la population tchadienne à descendre dans les rues le jeudi le jeudi 25 janvier pour une marche pacifique.

Après 2016 et son appel à la ville morte, la société civile a lancé ce vendredi un appel à une marche pacifique. Selon le président de la convention tchadienne pour la défense des droits humains (Ctddh), Mahamat Nour Ibedou, cette marche vise à protester contre l’augmentation des prix de carburants, l’impôt sur le revenu des personnes physiques (Irpp), les frais d’inscription des étudiants et des taxes sur les téléphones mobiles mais aussi l’interdiction systématique du bois de chauffe sans mesure d’accompagnement, la hausse des tarifs de l’eau potable, la flambée des prix de denrées alimentaires de premières nécessités. « Cette marche est une réponse pour dire ‘’non’’ à nos bourreaux et en accomplissant ce geste, nous disons ‘’non’’ à l’esclavage moderne, ‘’non’’ à la confiscation des libertés et ‘’non’’ à l’injustice », précise-t-il.

Les populations de différents arrondissements de N’Djamena sont appelées à se réunir dès 06 heures respectivement sur le terrain en face de Oil Lybia pour converger vers le 1er arrondissement,  l’école du centre et du grand marché pour aller vers le 2eme arrondissement, du stade Idriss Mahamat Ouya pour se rendre au 3eme arrondissement, du centre social Harazaye vers le 4eme arrondissement, du terrain Zène Bada vers le 5eme arrondissement, de la place Festafrica pour le 6eme arrondissement, du lycée de Gassi vers le 7eme arrondissement, du lycée Tramol vers le 8eme arrondissement, du lycée de Walia vers le 9eme arrondissement et du terrain Hillé Houdjaj pour le 10eme arrondissement.

 Stanyslas Asnan