35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Saleh Kebzabo du côté de la société civile
L’Undr s’insurge contre les répressions
Le personnel soignant formé en soins orthopédiques
A la Une de votre Hebdomadaire numéro 077 à paraître ce jeudi 22 février 2018 en matinée
L’accord avec Glencore ne changera rien aux mesures d’austérité

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le président Déby visite la maison d’arrêt d’Amsinéné

Le  chef de l’Etat Idriss Déby Itno a effectué une  visite inopinée à la maison d’arrêt d’Amsinéné ce samedi 18 novembre 2017.  Ceci pour s’imprégner des conditions de détention de cet établissement pénitentiaire.

Au cours de  cette visite plusieurs détenus notamment des femmes et mineurs sont libérées sous l’ordre du chef de l’Etat en sa qualité du président du conseil supérieur de la magistrature au Tchad. 

Pour rappel, la plupart des établissements pénitentiaires souffre de l’absence de soins médicaux, insuffisance et mauvaise qualité de la nourriture, surpopulation, conditions de transport et de sécurité des prisonniers. Cette situation fait des prisons tchadiennes, un véritable enfer sur terre.  La preuve, la maison d’arrêt d’Amsinéné où plusieurs détenus ont bénéficié de la liberté  est construite pour une capacité de 300 détenus, à ce jour elle contient plus de 2000 prisonniers.  Surtout en ce temps de crise de trésorerie, l’Etat est incapable de prendre en  charge des huit mille (8000) prisonniers que comptent les différents établissements pénitentiaires du Tchad. Chaque année, l’Etat débourse plus d’un milliard de nos francs pour la prise en charge.  

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Pahimi n’est pas le problème

La crise sociale vient d’entrer dans la troisième semaine. Trois semaines sans écoles et bientôt une semaine que les hôpitaux publics sont sans service minimum. Dans un élan de compassion, le personnel sanitaire, qui a au passage rejeté les réquisitions opérées par le ministère de tutelle, autorisé à certains médecins de services névralgiques comme les dyalises, les antirétroviraux à assurer le fonctionnement de leurs services dont dépendent des vies.

AVIS DE RECRUTEMENT

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé