35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Adama lance « rafigue »
Le personnel de l’hôpital de la renaissance renouvelle sa grève
Keleou Bombaye Laoumbaye lance le parti Adpd
Prince Duna annonce son temps
Abel de retour sur sa terre natale

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’Union Européenne au secours des victimes de mines

Le projet « appui au déminage, à la protection sociale et au développement des personnes vulnérables dans le Nord et à l’Ouest du Tchad » a été lancé ce jeudi 19 octobre 2017 dans la salle multimédia du Cefod en présence de la secrétaire d’Etat aux finances et au budget, des représentants de l’Union européenne. 

C’est dans le souci de promouvoir la sécurité et le développement à travers des actions de déminage, de mettre en place un système de protection sociale et de développement d’opportunités économiques en faveur des populations locales, faciliter l’accès aux soins de réadaptation pour les victimes de mine et les personnes handicapées que ce projet a été conçu.

 

 Pour Maidé Galmaye Sahamaye, coordonnateur du Haut Comité National de Déminage, « Le président de la république a créé le haut-commissariat national de déminage afin de permettre aux populations de vivre en sécurité ».

 Près de 35 ans après les premiers conflits, le territoire tchadien est toujours fortement affecté par de nombreuses mines et autres  explosifs de guerre. C’est pourquoi,  « s’engager pour le développement du Nord est un signal fort à l’attention de toutes celles et ceux qui vivent dans le B.E.T et voient leurs enfants quitter depuis trop longtemps la région familiale à la recherche des opportunités » déclare Wim Schaerlaekens, chargé des affaires de la délégation de l’Union européenne.

Pour le représentant de handicap international, Jean-Pierre Delmonier, «il faut œuvrer pour l’amélioration tangible des conditions de vie des personnes handicapées et de la population depuis plusieurs décennies en tant qu’acteurs holistibles dans la réduction de l’impact des armes conventionnelles sur les populations civiles ».

Le problème des mines au Tchad est une réalité qui freine le développement : « La contamination des terres et des axes routiers du Nord de notre pays par les mines et le reste d’explosifs de guerre est non seulement un danger pour la population mais un frein pour le développement socio-économique du pays et aussi un frein pour la consolidation de l’Etat de droit dans les zones affectées » conclut Banata Tchaley Sow, secrétaire d’Etat aux finances et au budget. 

 

Ganguenon Patricia

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

N’oublions pas la Libye de chez nous

Le marché d’esclaves en Libye révélé par la chaine américaine CNN secoue le monde. L’histoire de l’esclavage en Afrique bégaie. Une pratique d’un autre âge, un commerce abject, une horreur inimaginable, une situation humiliante et inacceptable

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé