35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de notre n°57 paru ce jeudi en fin de journée
Déby et Al-sisi déterminés pour combattre le terrorisme en Afrique
Le Japon et le Pam viennent en aide du Tchad
Tigo à la rencontre de la presse tchadienne
Plaidoyer en faveur de la protection de l’enfance

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les magistrats menacent d'aller en grève

Les magistrats du Tchad ont tenu une assemblée générale ce vendredi 04 août 2017 dans la salle des audiences du Palais de justice de N’Djamena. Cette assise porte sur la grille salariale et le renouvellement des membres du conseil supérieur de la magistrature du Tchad.

Une grève d’avertissement de trois jours est prévue le 7 août 2017 à cet effet.

Lors de cet échange, plusieurs points ont été discutés dont les questions les plus importantes émeuvent entre autre le niveau  très bas de la grille salariale des magistrats, l’amputation de leurs indemnités, sans tenir compte de ladite grille modique et le renouvellement des membres du conseil supérieur de la magistrature.

Les magistrats déplorent que « leur grille salariale est restée à ce jour la plus faible de tous les corps des fonctionnaires du Tchad et que ce sont les indemnités qui constituent l’essentiel de leur traitement.  Alors qu’ils jouent un grand rôle dans le lancement de la répression de toutes les criminalités à savoir le détournement des deniers publics, les actes des terrorismes et les crimes transfrontaliers.

C’est pourquoi, les magistrats dénoncent « le refus délibéré des plus hautes autorités de renouveler le conseil supérieur de la magistrature pré requis pour le déploiement des nouveaux magistrats en attente d’affectation depuis belle lurette quand bien le besoin se fait sentir. ». Ils déplorent également les mauvaises conditions matérielles de travail dans les juridictions.

Ils réclament « le relèvement du point d’indice de la grille salariale des magistrats et le rétablissement de leurs indemnités amputées, le paiement sans délai des primes de rendement de deux années antérieures ».

Enfin, les magistrats exigent le paiement sans délai des primes de rendement de deux années et la dotation de toutes les juridictions en moyens adéquats de travail.  Déjà, les magistrats enteront en grève d’avertissement de trois jours à compter du lundi 07 août au mercredi 09 août 2017 dans toutes les juridictions.

Solkem Gloria, stagiaire.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Laissez Pahimi tranquille!

Ainsi, Abdérahim Younous, ministre de l’élevage et des productions animales est le deuxième membre du gouvernement à avoir été déchargé dix-neuf jours après le remaniement du 25 juillet 2017. Sa faute (Lire en indiscret), le manque de diligence dans le suivi de ses dossiers. Quelques jours avant, c’est son collègue de l’Environnement, Brah Mahamat qui a été viré pour les mêmes raisons.

 

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe