35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
N’Djamena abrite les conférences des ministres de la CEEAC
Léger remaniement du gouvernement de Pahimi II
Forum sur l’inclusion socio-économique durable des réfugiés au Tchad
La communauté Ngambaye s’indigne contre l’arrestation de Laoukein Médard
« Que Baba Ladé soit ramené à N’Djamena », dixit son conseil

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La France au secours de la région du Batha

L’Ambassade de la France au Tchad a signé une convention d’octroi de 500000 euros avec deux organisations Non Gouvernementales pour appuyer la région du Batha.

La région du Batha fait face à une malnutrition aiguë. C’est pour répondre à cette situation que la France vient en appui aux organisations qui œuvrent pour la réduction du taux de la malnutrition inquiétante. Pour l’ambassadeur de la France au Tchad Philippe Lacoste, la région du Batcha affiche des chiffres de malnutrition aigüe inquiétante et ce, en dépit des efforts des divers acteurs, ainsi que du gouvernement sur le terrain. Cette offre doit permettre aux deux organisations d’organiser «des activités de renforcement de la résilience et des moyens d’existence des populations vulnérables ainsi qu’aux ménages les plus pauvres et les plus touchés par l’insécurité alimentaire pour mieux faire face aux chocs récurrents », a déclaré M Lacoste.

Le projet de l’Ong Solidarités International a pour but de réduire le taux élevé de la malnutrition aiguë sévère et de renforcer la résilience des populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Pour le chef de mission de Solidarité international, Remi Pierlot, cette convention importante de 300 000 euro permettra à son organisation de répondre au besoin de la population dans le département du Fitri et de la sous-préfecture d’Abou Hadjilidj.  « C’est une convention importante qui nous permettra de lutter contre la malnutrition aigue et renforcer les besoins de la population les plus vulnérables à l’insécurité alimentaire, nutritionnelle et aider plus de 260.0000 ménages les plus pauvre » a-t-il précisé. Le chef de mission de poursuivre que son organisation entend mener des actions orientées sur les enfants de moins de 6 mois et les femmes enceinte.

Pour le chef de délégation de la Croix Rouge au Tchad, Mahamat Liguita Yaya, la mission de son organisation est complémentaire de celle de Solidarités. Mais, il souhaite que le maximum soit fait pour la réussite de l’introduction de la culture maraichère afin de réduire le taux de la malnutrition dans la région du Batha.

Nguelsou balgamma (Stagiaire)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Ce que demande la jeunesse

N’Djamena. Du 29 juin au 1er juillet plus de 300 jeunes africains issus des 54 pays tiennent leur premier forum panafricain au Tchad, un pays marqué par une crise financière aigue. « Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse », c’est le thème de ce forum. 

 

Resultat détaillé Présidentielle 2016

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe