35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Le Tchad et les Etats-Unis travaillent à la levée des restrictions sur les visas
Forum annuel de l’Entrepreneuriat organisé par la fondation Tony Elumelu (TEF) à Lagos
Investir dans l’alimentation, c’est lutter contre la migration
Rentrée scolaire au Tchad
Les adieux à Bendou Besso

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Revue de presse de la semaine du 13 au 20 mars 2017

« Deby demande aux Tchadiens de justifier l’origine de leurs biens : encore une rêverie ! » s’exclame Le Visionnaire. « Devenue, il y a quelques années une institution officielle régulièrement observée le 28 novembre de chaque année, la célébration de l’édition 2016 de la journée de la cohabitation pacifique et de la concorde nationale a eu lieu le 10 mars dernier au Palais du 15 janvier.

A cette occasion, le Chef de l’Etat a tenu un discours qui se veut marquant pour son nouveau mandat », informe l’hebdomadaire. « La parole présidentielle en doute », titre à sa Une Le Pays. « Ainsi le Chef de l’Etat promet le châtiment à ceux qui auront porté la précarisation à son firmament. C’est du moins la promesse qu’il a faite le 10 mars dernier lors de la prière pour l’unité et la concorde nationale, en présence des trois grandes obédiences religieuses du pays. Dans l’opinion, la parole du Chef de l’Etat ne passe pas. Paroles, paroles lui répond-t-on en échos », analyse Le Pays. « Deby, Dieu et les voleurs de la République ! », s’exclame Le Potentiel. « La sortie agressive de Deby Itno devant les hommes de Dieu est un signal fort à l’endroit des voleurs devant l’Eternel. Que peut bien faire Deby face à ses délinquants au col blanc qui sont dans l’immense majorité ses proches ? », S’interroge-t-il. « Lutte contre les détournements : Deby va en guerre contre les voleurs de la République », signale Le Sahel. « Lors de la journée nationale de prière pour la paix, la cohabitation pacifique et la concorde nationale organisée le 10 mars dernier au Palais du 15 janvier, le président de la République Idriss Deby Itno a déclaré la guerre contre les prédateurs des biens publics », conclut Le Sahel.

« Les délires hallucinatoires du Garde des sceaux », ironise N’Djamena Bi-Hebdo. « Du pouvoir, cet homme, parachuté à la tête du ministre de la justice, en veut et il n’a lésiné sur aucun moyen pour se voir hisser sur le strapontin », tonne N’Djamena Bi-Hebdo. « Le Garde des sceaux doit apprendre à se taire », opine Le Pays. « Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne. L’aphorisme, venant de Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de l’intérieur de la France, devrait s’appliquer au ministre de la justice et des droits de l’homme », conseille l’hebdomadaire. « La colère du ministre de la justice », annonce pour sa part Le Citoyen. « Le ministre de la justice, Garde des sceaux chargé des Droits humains Ahmat Mahamat Hassan a fait une communication le 9 mars 2017 à l’intention des officiers de la police judiciaire (opj) dans les locaux dudit ministère. Le Pr Ahmat Mahamat Hassan demande aux auxiliaires de la justice de changer de comportement dans le traitement des dossiers judiciaires afin de redonner la justice tchadienne son vrai visage », complète Le Citoyen. « Face aux magistrats et auxiliaires de justice : le Garde des sceaux en guerre contre les mauvaises pratiques », rapporte Le Sahel. « Le ministre de la justice et des droits humains, Pr Ahmat Mahamat Hassan, au cours d’une séance de travail avec les magistrats, les directeurs généraux de la police nationale, de la gendarmerie, de la SNRJ et autres bras séculiers de la justice, a dit ses quatre vérités sur le fonctionnement du système judiciaire tchadien » informe Le Sahel. « Le ministre Ahmat Mahamat Hassan tente de redresser la balance : Le garde des Sceaux appelle les juges à la justice, il s’engage aussi à les défendre à tous les niveaux », conclut Le Progrès N°4550.

« Lutte contre la fraude des produits pétroliers s’intensifie », informe Le Pays. « 22 citernes et camions remplis d’essence et de gasoil en provenance de la Libye ont été saisis par le gouvernement antiterroriste et présentés au ministre du pétrole et de l’énergie, Me Béchir Madet, lundi 13 mars 2017 à Djarmaya », lit-on dans les colonnes de l’hebdomadaire. « Importation des produits pétroliers : la chasse aux contrevenants est lancée », annonce Le Sahel.  « Une vingtaine de véhicules en provenance de la Libye chargés des produits pétroliers sont interceptés par les forces de l’ordre et présentés au ministre du pétrole Me Béchir Madet ce 13 mars », renseigne le journal. « Lutte contre la fraude des produits pétroliers : la brigade spéciale arrête les contrebandiers », renchérit Le Visionnaire. « Le ministère du pétrole et de l’énergie a présenté à la presse le 13 mars dernier à Djarmaya, les véhicules saisis par la brigade spéciale de lutte contre les fraudes des produits pétroliers », ajoute Le Visionnaire. « Importation frauduleuse de gasoil et super d’origine douteuse : 22 camions amenant du carburant de Libye sont saisis », conclut Le Progrès N°45551.

« Chefferie traditionnelle : le Sultanat du Baguirmi politisé ? » s’interroge Le Visionnaire. « Depuis que les rideaux marquant la célébration de l’édition 2017 de la semaine nationale de la femme tchadienne couplée à la journée internationale de la femme (jif) sont tombés, les nouvelles qui filtrent à la présidence de la République renseignent que Hinda Deby Itno est devenue la reine du Sultanat du Baguirmi » indique Le Visionnaire.  « Hinda Deby sultane des Baguirmins ! » s’exclame Le Potentiel. « Après être intronisée Reine du Dar-Bilya, Princesse du Dar-Zaghawa, la Première Dame Hinda est élevée ce 7 mars à Massenya à la dignité de Mère du sultanat du Baguirmi. La cérémonie s’est déroulée dans la cour Royale du sultan, sa majesté Mbang Hadji Holy Mahamat » ajoute Le Potentiel.

Doumtardome L et M. Koularambaye

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Mairies : L’échec d’un système politique

La dernière mais aussi la plus attendue est sans doute l’éviction par le conseil municipal de Makaïla Djibrine Ahmat, maire du 7ème arrondissement. Il lui est reproché du népotisme (il a employé ses épouses, fils et beaux-frères), détournements, faux en écriture et corruption. Pour sa défense, le bourgmestre déchu, évoque un complot de l’opposition et une jalousie de ses collègues qui cherchent eux aussi à accéder à la fonction et «placer leurs parents », comme il l’a fait.

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe