35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Tibesti en concert ce vendredi
A la Une de notre n°51 à paraître ce vendredi
Le Fonac s’insurge contre la dictature du Mps
Les auteurs de l'attaque du convoi de prisonniers arrêtés
La validation de l’annuaire de stratégique de l’enseignement supérieur
URGENT

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Revue de presse de la semaine du 06 au 13 mars 2017

« Bras de fer gouvernement/syndicats : enfin, un accord ? », s’interroge à sa Une Le Visionnaire. « La plateforme syndicale revendicative et le gouvernement ont finalement signé un protocole d’accord pour poursuivre les négociations sur les mesures d’austérité contestées.

Cependant, il y a bien des zones d’ombre dans ce machin qualifiable d’un jeu de malin-malin », relève Le Visionnaire. « Tenus par le ventre » renchérit Le Pays. « La reprise de la grève annoncée par la plateforme syndicale pour le 07 mars n’a pas eu lieu. Un accord est venu sauver les apparences dans un dialogue qui ne l’était pas vraiment. Sur les sept points de revendication, cinq ont trouvé compromis. La suite du dialogue n’est pas prometteuse pour les syndicats. Le Gouvernement qui, selon les prévisions devrait pouvoir payer normalement les salaires à partir d’avril, jouera à l’usure pour maintenir la réduction des indemnités et la restriction du droit de grève » estime Le Pays. « Un accord repousse la suspension de la grève de la plateforme : La trêve est encore prolongée d’un mois » complète Le Progrès N°4546. « Le gouvernement et les syndicats continuent les négociations ». « Syndicats/Gouvernement : Pahimi Padacké Albert, premier avertissement » annonce Le Potentiel. « La trêve qui aurait pu être mise pour un vrai dialogue est en passe d’emprunter le langage des sourds. Le gouvernement joue au gros chat noir et les syndicalistes n’entendent pas s’accommoder au rôle des souris. Après la trêve, la grève sauvage ? », S’interroge Le Potentiel. « Plateforme syndicat/Gouvernement : les syndicats tchadiens renoncent à la grève », conclut Eclairages le 3e œil.

« Semaine nationale de la femme tchadienne : Hinda Déby entonne la mélodie du bonheur » titre à sa Une Eclairages le 3e œil. « En cette semaine où la gente féminine célèbre la semaine de la femme, il nous a plu d’esquisser le portrait d’une femme. Mme Hinda Déby Itno a retenu notre attention, non pas en sa qualité de Première dame, mais à cause de ses œuvres philanthropiques, ses actions de bienfaisance pour le bonheur des couches les plus vulnérables » note le confrère. « La crise financière bouleverse la semaine de la femme tchadienne : les foires SENAFET attirent peu d’acheteurs » décrypte Le Progrès N°4546. « Des femmes, cadres de l’administration publique ou privée, constituées en groupe, descendent dans leurs régions respectives pour célébrer la semaine nationale de la femme tchadienne (SENAFET) » souligne Le Progrès. Pour l’éditorialiste de Le Pays « le vrai combat que doit mener la femme est celui de pouvoir peser sur la formation du Tchad de demain. Le 9 mars, on ne se souviendra plus que des beuveries de la veille, le pagne qui a été source de tension dans les foyers se retrouvera à la même place que les autres dans la penderie ».

« Situation sociopolitique : ça ne va pas » informe Le Visionnaire. « Arrestations arbitraires, répressions sévères des manifestations, harcèlement et intimidations, silence des gouvernants, le tout couronné du marasme économique généralisé… voilà le Tchad version 5éme mandat de Deby qui ne fait qu’annoncer ses couleurs. Inquiétude : de quoi sera fait le lendemain ? » s’interroge Le Visionnaire. « Le peuple tchadien crie ses frustrations » alerte N’Djamena Bi-Hebdo. « Dans les circonstances sociétales les plus délicates, la seule pédagogie qui vaille et qui soit fécondé, c’est celle qui éclot de la confrontation des idées et opinons. Aussi tout discours à sens unique, tout propos qui se soustrait au débat contradictoire ne vaut-il trop que de la pure autosatisfaction, une forme d’autisme », fulmine N’Djamena Bi-Hebdo. « Les opérateurs économiques du Mps ont le moral en berne », constate Le Pays. « Ce 11 mars 2017 marquera le 27éme anniversaire de la création du Mouvement Patriotique du Salut. Un événement qui sera célébré sans faste en raison de la situation économique du pays. Cela appelle à une remise en cause, estiment les militants eux-mêmes », rapporte Le Pays.

« 672 millions d’euros pour aider les victimes de Boko-Haram : Quelle sera la part du Tchad ? » s’interroge Le Potentiel. « Oslo, la capitale norvégienne a abrité la conférence des donateurs organisée par l’ONU le 24 février 2017. Un pactole de 672 millions d’euros sur les 1,4 milliard de dollars attendus pour 2017 ont été promis. Que fait-on dans les coulisses du Palais Rose pour que le Tchad qui s’est tant sacrifié dans cette lutte ne soit pas remercié en monnaie de singe ? », s’interroge le confrère. « Menace sécuritaire : Infiltration des éléments Boko-Haram » confirme Le Visionnaire. « Selon des sources concordantes, une quarantaine d’éléments de la nébuleuse Boko-Haram auraient infiltré le territoire tchadien, il y a une dizaine de jours. Comment ont-ils pu pénétrer ? s’interroge Le Visionnaire. « Lutte contre Boko-Haram : N’Djamena demande plus de vigilance ! » s’exclame Eclairages le 3é œil. « Des sources camerounaises informent que le 1er mars 2017, des éléments de la secte Boko-Haram armés à dos d’ânes et de chevaux sont aperçus dans le parc national de waza dans l’extrême Nord du Cameroun. Boko-Haram n’est pas prête à lâcher du lest. Et ce, à la porte de N’Djamena » conclut Eclairages le 3é œil.

Doumtardome L et M. Koularambaye

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

    Faam Tchad Disponible en sac de 10kg au prix promotionnel de 3000FCFA.

    Contacts: 62 69 15 06/ 63 59 84 32/ 65 66 13 27/ 90 24 85 61/ 93 02 02 49

     

Dites la vérité au Président  

 

La tuerie de neuf prisonniers et un gendarme dans la nuit de lundi à mardi 12 avril 2017 près de Massaguet lors de leur déportation à la prison de haute sécurité de Korotoro par un commando,  ressemble  à un scénario du film américain « le détour mortel ». Cela vient rajouter à une longue liste de tuerie perpétrée sur des citoyens tchadiens alors que l’Etat est le garant de la paix et de la sécurité de ses citoyens. Cette attaque confirme une fois de plus l’état de déconfiture dans lequel notre pays est plongé.

Edito N°051

Resultat détaillé Présidentielle 2016

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe