35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Le Tchad et les Etats-Unis travaillent à la levée des restrictions sur les visas
Forum annuel de l’Entrepreneuriat organisé par la fondation Tony Elumelu (TEF) à Lagos
Investir dans l’alimentation, c’est lutter contre la migration
Rentrée scolaire au Tchad
Les adieux à Bendou Besso

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Revue de  presse de la semaine du 25 septembre au 02 octobre 2017 

« Le gendarme du monde et le gendarme de l’Afrique », lance Le Pays à sa Une. « La nouvelle est tombée comme une froide. Le Tchad, tête de proue dans la lutte contre le terrorisme au sahel ne donne pas suffisamment de garanties aux yeux des Etats-Unis.

Du coup, les nord-coréens, iraniens et autres libyens ne sont pas les bienvenus chez Donald Trump. Une décision qui porte atteinte à notre image mais qui devrait sonner comme une invitation à une à une remise en question de nos pratiques sécuritaires. Il faut remettre en selle les compétences et finir avec le clientélisme ». commente Le Pays. « Trump interdit aux Tchadiens l’entrée aux USA : le gouvernement tchadien l’appelle à reconsidérer cette décision », annonce Le Progrès dans sa parution n°4679. «  Dans un nouveau décret migratoire signé ce samedi 24 septembre 2017, le président américain Donald Trump ajoute le Tchad et deux autres pays, notamment la Corée du Nord et le Venezuela, à la liste catalogue des pays comme ayant de manquement à la sécurité et à la coopération, pendant que le Soudan, qui figurait déjà sur une liste  pour le même motif, en est retiré », explique le Quotidien Le Progrès. « L’ambassade des Etats-Unis rassure le Tchad » ajoute Le Progrès dans sa parution n° 4680. « Suite au décret migratoire pris le dimanche 24 septembre 2017, par le président américain, M. Donald Trump, interdisant aux Tchadiens l’entrée dans son pays, l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique, Mme Guéta Pasi, est allée, en compagnie de ses proches collaborateurs, hier, mardi 26 septembre 2017, échanger avec le gouvernement tchadien, représenté par son secrétaire, chargé des réformes, M. Abdoulaye-Sabour Fadoul, et sa porte-parole, la ministre de la communication Mme Madeleine Alingué », complète Le Quotidien.

 « Le prix d’un alignement irréfléchi », pense l’Edito de N’Djamena Bi-Hebdo. « L’absence du président Idriss Déby à New York oû se tient la 72e Assemblée générale des Nations unies a été d’autant plus remarquée que les chefs d’Etat du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad),  s’y étaient donnés rendez-vous pour faire un plaidoyer pour le financement de la force multinationale qu’ils ont décidé de mettre en place pour contrer les groupes terroristes qui cherchent à déstabiliser la région », analyse l’Editorial de Bi-Hebdo. «  Il y a une année, naissent 16 mesures…. Le gouvernement Pahimi s’en sort plutôt mieux », estime La Voix. « On ne peut dire qu’il est des premiers ministres les plus malchanceux. Depuis Haroun Kabadi (2002-2003) jusqu’à Kalzeubet (2013-2016), aucun d’entre les neuf chefs de gouvernement qui se sont succédés ne peut oser dire avoir franchi le perron de la primature de la primature dans les conditions aussi défavorisées que celles de son occupant actuel », compare La Voix. «  Le dialogue social reprend dans la confusion », lance Bi-Hebdo à sa Une. « A l’issue de la signature d’un communiqué conjoint avec le gouvernement et le comité national de dialogue social qui atteste le retour de la plateforme syndicale à la table des négociations, une autre centrale revendique la paternité de cette démarche qui a abouti à la reprise du dialogue » apprend N’Djamena Bi-Hebdo. « Réformes des institutions : le Tchad renonce à la fédération », informe La Voix. « Pourtant le chef de l’Etat avait annoncé clairement, il y a un an lors de son investiture, son ambition de mettre en place un Etat fédéral » poursuit La Voix. « Le forum sur les institutions n’aura pas lieu avant 2018 », complète Le Pays. « Les journées de validation et de réflexion du rapport final sur le forum de la forme de l’Etat se sont achevées vendredi dernier sur de forts sentiments de scepticisme. Au sein du haut comité technique chargé de la mise en œuvre de la réforme de l’état, o, annonce avec sérénité que le forum n’aura pas lieu avant 2018 », renchérit Le Pays.

« Concrétisation d’engagements pris à la table-ronde de Pris : Le PNUD consacre 212 milliards FCFA au développement local », renseigne Le Progrès n° 4680. « Une convention de financement du Programme d’Appui au Développement Local et à la Finance  inclusive(Padlfit), d’un montant de 424 millions de dollars américains, soit 212 milliards FCFA, a été signée ce lundi  25 septembre 2017, à l’hôtel Radisson Blue de N’Djamena, entre le gouvernement du Tchad, représenté par le ministre de l’économie et de la planification du développement, et le programme des Nations unies pour le développement (Pnud) » rapporte Le Progrès. «  Les conditions pour toucher à l’argent du Pnd » signale Le Pays. «  Une mission de la banque mondiale a séjournée au Tchad dans le cadre de l’appui budgétaire à apporter au Tchad. Pour bénéficier de l’appui budgétaire, le pays doit passer par la douloureuse case des réformes et du respect des règles », communique Le Pays. « Retard et non-paiement des impôts : ces sociétés doivent 48 milliards à l’Etat », révèle La Voix à sa Une. «Selon les enquêtes actuellement menées par l’inspection générale d’Etat (Ige), au moins 25 sociétés n’auraient pas versé les taxes fiscales durant trois, deux ou une année d’exercice. Et la liste n’est pas exhaustive », martèle La Voix.

   Doumtardome lazare.         

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Mairies : L’échec d’un système politique

La dernière mais aussi la plus attendue est sans doute l’éviction par le conseil municipal de Makaïla Djibrine Ahmat, maire du 7ème arrondissement. Il lui est reproché du népotisme (il a employé ses épouses, fils et beaux-frères), détournements, faux en écriture et corruption. Pour sa défense, le bourgmestre déchu, évoque un complot de l’opposition et une jalousie de ses collègues qui cherchent eux aussi à accéder à la fonction et «placer leurs parents », comme il l’a fait.

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe