35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Le Tchad et les Etats-Unis travaillent à la levée des restrictions sur les visas
Forum annuel de l’Entrepreneuriat organisé par la fondation Tony Elumelu (TEF) à Lagos
Investir dans l’alimentation, c’est lutter contre la migration
Rentrée scolaire au Tchad
Les adieux à Bendou Besso

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 Revue de la presse de la semaine du 03 au 10 avril 2017

« Idriss Deby Itno, un an après sa réélection : c’est la descente aux abysses », informe à sa Une L’Observateur. « Après avoir promis terre et ciel aux tchadiens, lors de sa campagne électorale pour la présidentielle, un an après, le bilan est catastrophique.

Pire que les 4 mandats précédents, la gestion d’une année s’est soldée par une instabilité sur le front social avec des grèves à répétition, les séquestrations et les arrestations en vagues des hommes politiques des membres de la société civile et des journalistes, la recrudescence de l’insécurité dans les villes et en province et la crise économique qui semble définitivement s’installer. Ainsi démarre le nouveau mandat de Deby qui s’annonce périlleux », constate l’hebdo. «Idriss Deby Itno et les mamelles de Satan », lance Le Haut-Parleur. « Amdjarass : Temple où est scellé le sort du peuple », ajoute Tribune Info. « Depuis le 13 mars dernier, Deby réunit ses troubadours à Amdjarass pour décider du sort des tchadiens par rapport aux grandes réformes en vue. Encore, une autre manière de dilapider le fonds public, malgré les difficultés financières auxquelles se trouve confronté le pays. N’est-ce pas, un conclave purement stérile ? », s’interroge Tribune Info. Pour l’éditorialiste de Le Potentiel, « le pays va mal, très mal et cela donne des insomnies à Deby. Très remonté face au désastre économique qui s’empire de jour en jour, le tombeur de Hissein Habré a pris la résolution de reprendre les choses en mains. Comme un lion retranché dans sa tanière qui ameute toute la forêt, Idriss Deby Itno s’est retiré dans son Amdjarass pour trouver une solution à cette crise aigüe sans précédent », note Le Potentiel. « Deby, reviens au chevet de ton pays moribond ! », exhorte pour sa part N’Djamena Bi-Hebdo.

« Justice : Salay Deby non coupable ! », s’exclame Le Potentiel. « Voué aux gémonies et accusé d’avoir accumulé des biens mal acquis estimés à 15 milliards de FCFA, le cadet frère du Président de la République a été trainé à la barre. Cet inculpé, pas comme les autres, a pourtant été déclaré non coupable par le doyen des juges du 1er cabinet d’instruction du Tribunal de Grande Instance de N’Djamena », révèle Le Potentiel. « Eventuel retour de Salay ; un coup de poignard sur l’économie tchadienne », décrypte pour sa part Tribune Info. « Déguerpi manu militari de la direction générale des Douanes et Droits Indirects pour son goût immodéré des pièces sonnantes et trébuchantes, le retour du frère gâté du chef de l’Etat s’annoncerait depuis Amdjarass où le Roi et ses troubadours auraient organisé une grande messe au cours de laquelle beaucoup de décisions auraient été prises » analyse Tribune Info.

« Padacké dans les nuages », ironise N’Djamena Bi-Hebdo. « Depuis bientôt un an, le gouvernement de Pahimi Padacké Albert multiplie des initiatives malheureuses sans impact constaté sur la crise financière et qui ont, le don de désespérer chaque jour un peu plus les pauvres citoyens », décrypte N’Djamena Bi-Hebdo.

« Tuerie à Farcha : contrebandier ou pas, il y avait eu mort d’hommes », annonce L’Observateur. « L’assassinat le mardi 28 mars 2017, de trois pêcheurs ou contrebandiers au bord du Fleuve Chari, à Farcha dans le 1er arrondissement de N’Djamena, a relancé le débat sur la mauvaise presse qu’ont les services des douanes dans notre pays. Selon les témoins de cette tuerie qui résident dans ce quartier, depuis quelques temps, les bénévoles des douanes appelés communément Bogobogo ont refait surface sous une autre forme. Ils sont convenablement habillés en tenue militaire et bien armés. Ainsi, l’auteur de cette tuerie est un membre de cette bande de malfrats qui endeuille de nombreuses familles depuis quelques temps » relève L’Observateur. « Farcha : des éléments de la Douane tirent et tuent » renchérit Abba Garde.

 « Dans un communiqué de presse en date du 1er avril 2017, les membres de la Synergie des Jeunes de Kouh Ouest pour le développement (Syjekod) portent à la connaissance de l’opinion nationale et internationale la dégradation de la situation socio-économique et culturelle de leur département », rapporte L’Observateur. « Les jeunes de Kouh Ouest en synergie », ajoute Le Potentiel. « Dans le cadre de son développement socio-économique et culturel, les jeunes ressortissants de Kouh Ouest, regroupés en synergie, envisagent un forum bientôt à Beboto, chef lieu dudit département », à lire dans les colonnes du confrère.

Doumtardome L et M. Koularambaye

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Mairies : L’échec d’un système politique

La dernière mais aussi la plus attendue est sans doute l’éviction par le conseil municipal de Makaïla Djibrine Ahmat, maire du 7ème arrondissement. Il lui est reproché du népotisme (il a employé ses épouses, fils et beaux-frères), détournements, faux en écriture et corruption. Pour sa défense, le bourgmestre déchu, évoque un complot de l’opposition et une jalousie de ses collègues qui cherchent eux aussi à accéder à la fonction et «placer leurs parents », comme il l’a fait.

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe