35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de votre hebdomadaire à paraitre ce jeudi 07 décembre 2017 en matinée
Les maitres communautaires revendiquent leurs subsides
La France vole au secours de la région du Lac Tchad
Les avocats des victimes de la tuerie de Pont Carol réclament justice
Le synagt revendique les arriérés de salaires des agents de Copgard

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

IDI   promet de respecter le verdict des urnes, Kebzabo appelle au changement

Ils sont des milliers des militants issus des 108 partis politiques alliés au Mouvement Patriotique du Salut (MPS) à venir assister au dernier meeting de la  campagne présidentielle,  ce vendredi 08 avril au stage Idriss Mahamat Ouya.

Le stade et ses environnants sont bondés de monde. Les chants, les sifflets et les youyous retentissent. Le climat est ambiant et l’air est suffocant. « Un coup K.O », « 1er tour K.O »  « Tous derrières IDI pour l’émergence du Tchad » tels sont les mots qu’on peut lire sur les placards brandits par les militants sur les gradins. C’est une véritable démonstration de force comme l’a relevé le Directeur de campagne du candidat de l’Alliance Idriss Déby Itno, Mahamat Zène Bada. Après  avoir vanté le bilan du mandat écoulé, qu’il qualifie de succès, Mahamat Zène Bada annonce la construction d’un nouveau stade moderne de 40 000 places et la création de 15 facultés de médecine  dans les université du Tchad pour la formation de 20 000 Médecins dans les cinq prochaines années à venir par Idriss Déby Itno.

 Au regard de ces projets, Zène Bada exhorte le peuple tchadien a voter massivement dans la sérénité et la paix afin d’accorder leur suffrage à IDI pour sa  réalisation.  Cependant, il accuse certains partis politiques de vouloir exciter leurs militants à la violence. Face à cet état de chose, il interpelle le gouvernement à prendre ses responsabilités afin de garantir la paix et la sécurité de tout le peuple tchadien.

 Dans le même sillage, Idriss Déby Itno appelle tous  les militants de l’Alliance à résister aux provocations des autres partis. Pour lui, certains partis politiques se livrent au comportement anti-démocratique en voulant provoquer une violence post-électorale. C’est pourquoi, quel qu’en soit l’issu des élections, il promet de respecter les résultats des élections afin de garantir la paix et la stabilité du pays. « Je féliciterai celui qui sera élu en lui souhaitant bon vent » affirme Idriss Déby Itno. Il promet par ailleurs que les élections vont se dérouler dans une transparence totale pour qu’elles soient crédibles, apaisées et acceptées par tous.

 Pendant ce temps, le président national de l’Undr Saleh Kebzabo bouclait sa campagne pour la présidentielle  à la Place de la Nation située en face du palais présidentiel. Des milliers des militantes et militants ont pris d’assaut ce lieu considéré pour écouter le dernier message.

 « 26 ans de vol, gabegie, népotisme, clanisme, détournement de fonds public, pillage, misère seront désormais finis régime  Mps. Nous par contre, vous promettons le changement pour rétablir la paix définitive, la cohésion nationale  au Tchad », lance le président de la calebasse Saleh Kebzabo. Il annonce qu’il sera élu à la prochaine présidentielle. « Après ma victoire et mon investiture, j’enverrai IDI rester dans son  village natal à Amdjarass et je lui demanderais de revenir un an après à N’Djaména et faire le tour du Tchad profond pour  constater ce qu’on appelle le changement », ajoute-t-il. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

De la violence des propos sur les réseaux sociaux

Au cours de sa prise de parole le 28 novembre 2017 à l’occasion de la journée nationale pour la paix et la concorde, le chef de l’Etat s’est inquiété, une nouvelle fois sur la violence, le langage de haine que s’échangent ses compatriotes sur les réseaux sociaux notamment facebook.

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

joomla social media module

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé