35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de notre n°57 paru ce jeudi en fin de journée
Déby et Al-sisi déterminés pour combattre le terrorisme en Afrique
Le Japon et le Pam viennent en aide du Tchad
Tigo à la rencontre de la presse tchadienne
Plaidoyer en faveur de la protection de l’enfance

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le MPTR s’adresse aux Moundoulais

Le président du parti MPTR, Mbaïmon Guedmbaye Brice a animé un meeting ce dimanche 03 avril, au stade Komando Bibiane de Moundou. Ce meeting a rassemblé les militantes et les militantes dudit parti et un public composé majoritairement des jeunes.

Le président du parti MPTR, Mbaïmon Guedmbaye Brice a axé son message essentiellement sur le projet de société de sa formation politique. Il a mis un accent particulier sur deux points majeurs : l’école œcuménique et le bilinguisme adapté.

En ce qui concerne l’école œcuménique, Mbaïmon Guedmbaye Brice dit que l’Etat apporte de grosses subventions aux écoles confessionnelles  mais qui font du développement du système éducatif parallèle. S’agissant du bilinguisme adapté, le président du MPTR déclare la question divise les Tchadiens. « Au lieu de faire du bilinguisme, on fait de l’arabo phonie et de la francophonie. C’est pourquoi, dans le système éducatif, social et dans l’administration on parle des arabophones et des francophones. C’est un fait suffisamment grave, parce qu’on est en train d’aller vers un développement séparé », affirme Mbaïmon Guedmbaye Brice.

Passant au crible la situation du pays, le président du MPTR de la population d’ouvrir les yeux pour regarder les choses en face.  « Il n’est plus question de s’enfoncer dans son carcan de repli et vouloir dire qu’on est victime. Nous sommes victime par notre propre fait. Décidons de notre destin. Prenons une option courageuse », ajoute-t-il. Il demande aux Logonais d’envisager l’avenir avec des hommes et des femmes capables pour un développement socioéconomique.

Loïc Dubois

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Laissez Pahimi tranquille!

Ainsi, Abdérahim Younous, ministre de l’élevage et des productions animales est le deuxième membre du gouvernement à avoir été déchargé dix-neuf jours après le remaniement du 25 juillet 2017. Sa faute (Lire en indiscret), le manque de diligence dans le suivi de ses dossiers. Quelques jours avant, c’est son collègue de l’Environnement, Brah Mahamat qui a été viré pour les mêmes raisons.

 

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

joomla social media module

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe