Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Le Tchad modifie la loi portant protection des monuments et sites naturels

Les députés ont adopté à l’unanimité le projet de loi portant modification de la loi no 14-60 du 2 novembre 1960, portant ’’protection des monuments et des sites naturels et des monuments à caractère préhistorique, archéologique, artistique ou pittoresque, le classement des objets historiques ou ethnographiques et la réglementation des fouilles’’, ce jeudi 20 décembre 2018 au Palais de la démocratie.

 

« Le Tchad, à l’instar des autres pays, dispose d’un patrimoine culturel qui fait la valeur et l’originalité de son peuple. Reflet de notre identité culturelle, de nos valeurs et de nos richesses communes, le patrimoine culturel mérite d’être conservé et protégé afin d’être légué aux générations futures », justifie dès l’ouverture des travaux la ministre du développement touristique, de la culture et de l’artisanat, Madeleine Alingué.

Selon le président de la Commission culture, jeunesse et sports, Manadji Tolkom Bertin, la loi n°14, prise aux premières heures de l’indépendance est obsolète et inadaptée face à l’évolution de la société. Ce qui impose sa modification à l’effet de l’arrimer aux exigences de l’heure. Ainsi, cette modification vise à introduire un arsenal juridique en vue de conserver et de protéger le patrimoine culturel, sujet à des destructions et de dégradations à l’exemple des sites historiques des Sao dont une trentaine formant une ceinture autour de la ville de N’Djaména tend à disparaître sous l’effet des actions anthropiques.

En plus de la mise en place d’un fonds de protection et de valorisation du patrimoine culturel et de la création d’une commission nationale de sauvegarde du patrimoine culturel à caractère consultatif, ce projet vise à intégrer les nouveaux concepts reconnus en matière de patrimoine culturel que le Tchad a ratifié. «La loi no 14 n’a pas pris en compte toutes les dimensions du patrimoine naturel et immatériel qu’il faille corriger. Les Etats africains ont ratifié leurs textes, portant protection du patrimoine culturel dont le Tchad ne pourrait rester à la traîne », renchérit la ministre. Cette nouvelle loi est structurée en 10 titres et 80 articles.

Guidjindandi Djono

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé