Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

N’Djaména accueille la 47ème réunion ministérielle sur la prévention de sécurité dans la zone Ceeac

Le ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la présidence de la République Kalzeubé Pahimi Deubet a ouvert les travaux de la 47ème réunion des ministres du comité consultatif permanent des Nations-Unies chargé de la sécurité de la zone Ceeac ce vendredi 07 décembre 2018.

 

Quatre jours après la réunion des experts des onze pays membres de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) sur la question de sécurité, N’Djaména accueille la 47ème réunion ministérielle du comité consultatif permanent des Nations-Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale.

 Ce comité qui place au centre de ses préoccupations les questions liées aux groupes terroristes, les crises en Rca et dans les régions anglophones du Cameroun, la piraterie et à l’insécurité transfrontalière dans la sous-région mais aussi les conflits éleveurs agriculteurs et le dialogue social entre partenaires sociaux et gouvernement au Tchad ainsi que les élections en Rdc a pour objectif de prévenir les conflits, de contribuer à la résolution pacifique des crises et de consolider la paix. Toutes les réunions conversent vers la sécurité.

Pour le secrétaire général de la Ceeac, Ahmat Allami, cette réunion apporte un espoir dans la sous-région, confrontée à l’insécurité. « La 47ème réunion se tient dans un contexte mondial, régional et sous-régional difficile marqué par l’accélération du changement climatique, le recul du multilatéralisme mais aussi le risque de confrontation entre les Etats menaçant ainsi la paix internationale. La persistance et le développement du terrorisme violent, la problématique du pastoralisme et de la transhumance qui nécessitent une réflexion en vue d’aboutir à des solutions qui préservent la paix qui est indispensable à notre développement »,  précise-t-il.

Selon le représentant du secrétaire général des Nations-Unies pour l’Afrique centrale, François Louseyni Fall, l’insécurité dans la sous-région est récurrente. « Le défi sécuritaire traverse les frontières des pays de la sous-région. Il est donc important de redoubler d’efforts afin de relever ce défi, renforcer les mécanismes de gestion et de promotion de la paix et de la démocratie », précise-t-il.

Il invite les Etats à conjuguer leurs efforts en vue de parvenir à une solution adéquate et concertée avec le soutien des Nations-Unies. « La crise économique dans la sous-région qui a astreint les Etats à des mesures d’assainissement économique et financière doit être accompagnée par le dialogue avec les partenaires sociaux afin de prévenir les troubles sociaux et les violences », ajoute-t-il.

Cette réunion est marquée par la signature d’un mémorandum d’entente, portant sur le contrôle des armes légères et de petits calibres, de leurs minutions et de toutes pièces pouvant servir à leur fabrication, réparation et assemblage entre le secrétariat général de la Ceeac, le centre régional des Nations-Unies pour la paix et le désarmement en Afrique ainsi que le bureau régional des Nations-Unies pour l’Afrique centrale. 

Stanyslas Asnan

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé