Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

N’Djaména accueille la 47ème réunion de l’Unsac

Le président en exercice du comité consultatif permanent des nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale, le ministre congolais des affaires étrangères, Jean Claude Gakosso a ouvert ce vendredi 4 décembre 2018, les travaux de la 47ème réunion qui se tient à Ndjamena. Les questions sécuritaires de la sous-région seront examinées.

  

Durant trois jours, les experts venus de différents pays membres de l’Unsac, (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Angola, République Centrafricaine, Burundi, République Démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé et Principe ainsi que le pays hôte, le Tchad), feront le point sur la situation géopolitique, sécuritaire des onze Etats membres et examineront les questions de la paix, de la stabilité.

 « Tous les six mois se tient cette réunion du comité pour affirmer notre engagement, de promouvoir et renforcer les mesures de confiances entre nos Etats. C’est le moment de remercier le bureau des nations unies pour l’Afrique centrale (Unoca) et le département des affaires politiques du secrétariat des nations unies pour les précieux appuis aux activités du comité », explique le ministre congolais des affaires étrangères. Toujours selon lui, ce comité est un instrument de la diplomatie préventive dans la construction de l’architecture sous régional de la paix et de la sécurité dans la sous-région d’Afrique centrale.

Pour le colonel Abdelkerim Deby, vice-président du comité et par ailleurs coordonnateur militaire au ministère des affaires étrangères du Tchad, « les problèmes de la sous-région sont exacerbés par la circulation et le trafic des armes légères et de petits calibres, majeur sujet de nos préoccupations. L’examen de la situation géopolitique nous permettra de faire le point sur les évolutions qu’on connut nos pays respectif », dit-il. « Les questions relatives à l’insécurité, les groupes armés, l’extrémisme violent et le terrorisme en Afrique centrale, la question sécuritaire en Rca, le problème de Boko-Haram dans le bassin du lac Tchad, la sécurité et la piraterie maritime dans le golfe de Guinée, le braconnage et l’épineuse question de mercenariat seront largement abordés », explique-t-il.  

Les travaux s’étendent du 4 au 7 décembre 2018, en présence du représentant envoyé  spécial du bureau régional des nations unies pour l’Afrique centrale (Unoca). Le président sortant du comité passera la main à son homologué Tchadien à  la fin de la session.

Bienvenu Daldigué  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé