Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Lac-Tchad en proie au vol du bétail

Le chef de la délégation tchadienne au dialogue régional sur le vol de bétail dans la région du Lac-Tchad, Mahamat Ahmat Zenallah a animé un point de presse ce mardi 12 juin 2018 à la maison des médias du Tchad pour donner des détails sur la participation des parties prenantes au dialogue régional sur le vol du bétail dans la région du Lac Tchad qui a eu lieu du 05 au 07 juin 2018 à Yola au Nigeria.

La présence de la secte Boko-Haram dans la région du Lac-Tchad n’a pas seulement fait mort d’hommes mais elle a accentué le vol de bétail. Selon les parties prenantes au dialogue régional sur le vol de bétail, plus de huit mille quatre cent quarante-sept (8447) têtes de bovins auraient été emportées par les éléments de Boko-Haram, dont 4400 en avril dernier.

«Ces chiffres sont un témoignage édifiant de l’ampleur du phénomène qui entraine parfois des pertes considérables en vie humaine, en cas de résistance des éleveurs», précise Mahamat Ahmat Zenallah, le chef de la délégation et par ailleurs Chef de division du Ministère de l’élevage. Pour lui, le vol de bétail dans les zones insulaires est une préoccupation majeure dans tous les pays ayant qui partage le basin du lac Tchad.

Face à cette situation, les représentants de ces pays ont organisé du 5 au 7 juin dernier une conférence à Yola au cours de laquelle, des thèmes ont été développés notamment : comment comprendre ce phénomène et les conducteurs du vol, l’évaluation des réponses nationales et régionales, le protocole de la Cedeao sur la transhumance, la migration, l’exploration des mécanismes traditionnel de gestion du phénomène et des mécanismes communautaires de gestion dudit phénomène.

Les participants à cette conférence demandent aux organisations des Nations-Unies et l’Union Africaine d’aider les gouvernements des pays membres de la Cblt à acheminer l’eau du fleuve Congo au Lac Tchad et aux pays membres de la Cblt, d’appliquer et faire usage de certificat international de transhumance de la Cedeao (CIT), mais aussi voter des lois pour poursuivre et punir les voleurs de bétail et les condamner.

Makine Djama, stagiaire

    

                            

                    

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé