Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Iyina menace le gouvernement

Le 2ème porte- parole du mouvement citoyen Iyina a fait un point de presse ce jeudi 18 janvier 2018 au centre culturel Almouna pour dénoncer les dérapages du gouvernement tchadien.

Après avoir examiné la loi de finance 2018 et ses impacts, et la situation que traverse la population Tchadienne, le mouvement citoyen Iyna la qualifie de représailles envers la population Tchadienne. « La population Tchadienne commence par montrer clairement sa désapprobation de la gestion clanique de la chose publique. Raison pour laquelle elle est fouettée par la loi de finance 2018 qui consiste à l’augmentation du prix de carburant à la pompe, du prix des denrées de première nécessité et autres taxes » informe Kemba Dida Alain, 2eme porte-parole du mouvement.

Iyina exige aussi « l’arrêt immédiat des répressions par la police des étudiants Tchadiens qui revendiquent simplement de meilleurs conditions d’études, la prise en charge des blessés qui broient  à noir à l’hôpital général de référence, le bilan des 16 mesures d’austérité du gouvernement de Pahimi Padacké Albert, la levée de la différence imposée sur le prix de carburant, dans le cadre de la loi de finance 2018 ». Le mouvement met en garde le gouvernement en cas de refus de répondre à ces exigences. Car des actions de grande envergure seront organisées dans les jours à venir sur l’ensemble du territoire national si le Mps continue dans son asphyxie économique.

« Nous appelons les membres et sympathisants ainsi que toute la population Tchadienne meurtrie par le régime Mps de rester mobiliser à désobéir toutes les lois injustes tendant à impacter négativement sur leur quotidien », lance Iyna.

Miguerta Djiraingué