35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Adama lance « rafigue »
Le personnel de l’hôpital de la renaissance renouvelle sa grève
Keleou Bombaye Laoumbaye lance le parti Adpd
Prince Duna annonce son temps
Abel de retour sur sa terre natale

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Iyina demande la libération des Tchadiens  arrêtés illégalement

Le 2eme porte-parole du mouvement citoyen Iyina, Kemba Didah Alain a fait un point de presse ce jeudi 09 novembre 2017 à la maison des médias du Tchad pour demander la libération des prisonniers politiques tchadiens mais aussi exprimer son inquiétude sur les réformes institutionnelles.

Après avoir passé en revue la crise que traverse le pays, le  deuxième porte-parole du Mouvement Iyina Kemba Didah Alain affirme que le mal de ce pays est extrême et se résulte entre autre au non-respect des textes de la République, du fourvoiement des institutions issues de la Conférence Nationale Souveraine, de la législation de l’impunité de la classe dirigeante contre les crimes de sang et les crimes économiques. « Ce n’est donc pas un forum organisé pour mettre en œuvre une promesse électorale  d’un président mal élu qui pourra apporter de solution à la mal gouvernance. Il faut une assise plus large qui discutera des contours d’une transition politique apaisée et des bases d’un changement durable de gouvernance économique et politique », suggère Kemba Didah Alain. Pour lui, après 27 ans de gouvernance ratée, le régime Mps doit assumer son échec et jeter le tablier.

 

En ce qui concerne la question de la réforme institutionnelle, le deuxième porte-parole du mouvement estime que le découpage de certaines régions ne répond pas à l’aspect historique de certaines villes. « La création d’un sénat traduit le désir de Deby  de conserver le pouvoir», ajoute-t-il. Il attire l’attention du gouvernement sur ces dérives qui pourront remettre le pays dans ses années noires.

Iyina exige en outre la libération sans condition des prisonniers politique notamment Laoukein Medard, ex maire de Moundou, Allahoundoum Judas, directeur de publication de l’hebdomadaire le visionnaire, du journaliste Mayadine Babouri et le retrait de la mesure portant payement des frais de scolarité pour tous les étudiants dans les universités du pays  ainsi que l’amélioration des conditions d’étude.

 

Miriam Djibangar

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

N’oublions pas la Libye de chez nous

Le marché d’esclaves en Libye révélé par la chaine américaine CNN secoue le monde. L’histoire de l’esclavage en Afrique bégaie. Une pratique d’un autre âge, un commerce abject, une horreur inimaginable, une situation humiliante et inacceptable

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé