35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Le Tchad et les Etats-Unis travaillent à la levée des restrictions sur les visas
Forum annuel de l’Entrepreneuriat organisé par la fondation Tony Elumelu (TEF) à Lagos
Investir dans l’alimentation, c’est lutter contre la migration
Rentrée scolaire au Tchad
Les adieux à Bendou Besso

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Haut Comité Technique prépare la tenue du forum institutionnel

Du 18 au 22 septembre 2017, le haut comité technique d’appui aux réformes institutionnelles organise à l’Hôtel Hilton de N’Djamena, les journées de validation et de réflexion du rapport final sur le forum de la forme de l’Etat.

Le comité technique pour  les réformes institutionnelles est à pied d’œuvre en prélude au forum des réformes de l’Etat qui se tiendra dans les prochains jours. Au cours de cette rencontre, le comité déroulera le document de validation (186 pages) à l’intention de différentes corporations étatique, des chefs de partis politique, des leaders d’opinion et les autres acteurs. Les débats sont tournés autour de la problématique de la répartition des régions, les chefferies traditionnelles et le régime parlementaire.

L’objectif des réformes institutionnelles est de réduire le nombre de postes administratifs en provinces en leur donnant plus de moyens et une autonomie.

Pour Me Nadji Madou, membre du haut comité technique, « les réformes institutionnelles visent à  renforcer l’unité nationale, le vivre ensemble de tous les tchadiens et non de prendre de contre décisions à leur encontre ».

Les participants à ces assises ne partagent l’avis de découpage administratif  en 12 provinces proposé par le comité technique. Pour beaucoup, il faut revenir à l’ancien système de 14 préfectures plus la ville de N’Djamena. Pour  certains, l’état actuel du pays nécessite la forme de la décentralisation. Pour le régime parlementaire, l’instauration du parlement bicaméral avec 130 députés et 48 sénateurs ayant un mode de scrutin direct et indirect est sollicité. Par ailleurs,  le comité technique a privilégié le Senat. En plus des élus nationaux, l’assemblée nationale acceptera dans sa configuration la représentation des Tchadiens vivant à l’extérieur avec cinq députés dans les zones qui seront fixées par le code électoral.

 

Mbairam Koularambaye

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Mairies : L’échec d’un système politique

La dernière mais aussi la plus attendue est sans doute l’éviction par le conseil municipal de Makaïla Djibrine Ahmat, maire du 7ème arrondissement. Il lui est reproché du népotisme (il a employé ses épouses, fils et beaux-frères), détournements, faux en écriture et corruption. Pour sa défense, le bourgmestre déchu, évoque un complot de l’opposition et une jalousie de ses collègues qui cherchent eux aussi à accéder à la fonction et «placer leurs parents », comme il l’a fait.

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe