35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de notre n°63 de ce 19 Octobre
Le repas de famille, une coutume universelle
L’Union Européenne au secours des victimes de mines
Le Tchad et les Etats-Unis travaillent à la levée des restrictions sur les visas
Forum annuel de l’Entrepreneuriat organisé par la fondation Tony Elumelu (TEF) à Lagos

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le GRAP appuie Idriss Deby Itno dans ses réalisations

Le Groupe de Réflexion et d’Appui à la politique du Président Idriss Deby ITNO (GRAP.IDI) a animé de séries de conférences de presse les 13 et 14 juillet 2017 au palais du 15 janvier 2017.

Initiés à la sortie des élections d’Avril 2016 par les cadres du parti au pouvoir, les chefs des partis et quelques leaders de la société civile, le GRAP IDI entend rendre visible la politique du chef de l’Etat et de ses réalisations depuis 1990 à nos jours.

Durant deux jours, les leaders du GRAP ont à travers plusieurs conférences de presse montrés les réalisations du président Deby de 1990 à nos jours. Les conférenciers ont tour à tour, débattus neuf différents thématiques. Pour le conférencier Franco Joseph Nateguingar, l’histoire du Tchad est marquée par trois périodes, « la période de 1960 à 1990 a été une période sombre de l’histoire du Tchad, par contre la période de 1990 à 2015 est la période de croissance positive grâce à Idriss Deby Itno et la période de 2015 à 2017 qui est la période de crise économique ».

Parlant des insuffisances dans les réalisations de la vision du chef de l’Etat, Dr Ali Abderaman Haggar évoque le problème du manque d’information interactif entre le président Deby et le peuple tchadien « le Président Idriss Deby ITNO souffre d’une absence criante de communication interactive. Ce n’est pas de sa faute. Un homme ne peut pas tout faire. Il doit être aidé et informé régulièrement, surtout qu’il a la destinée de notre pays en main. Il doit être contredit amicalement. Tout n’est pas certes rose, mais convenons que tout n’est pas noir ». Il ajoute par la suite que l’école tchadienne a eu une avancée considérable qu’il faut reconnaitre depuis l’arrivée au pouvoir de Deby.

Mme Mariam IBET quant à elle, s’attèle sur la problématique de la situation politique de la femme tchadienne. Elle soutient que « la femme tchadienne doit s’exprimer par sa capacité à participer à la gouvernance, à la prise de décision et à la présence dans les hautes sphères de l’administration, la femme tchadienne était absente aux décisions avant 1990, mais aujourd’hui, avec la politique du chef de l’Etat, plusieurs femmes battent le record au gouvernement ».

Miguerta Djiraingué et Solkem Gloria, stagiaires

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Le Ché, Sankara et nous

Le monde célèbre au cours de ces deux premières semaines d’octobre les disparitions de deux figures révolutionnaires qui ont marqué le siècle dernier. Ernesto Guevara alias le «Che», compagnon de lutte de Fidel Castro, tué dans le maquis en Bolivie en 1967 et Thomas Isidore Noël Sankara assassiné le 15 octobre 1987 alors qu’il était président du Burkina Faso. 

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe