35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Se transformer pour transformer sa société
A N’Djaména, Macron l’emporte
L’Undr appelle le peuple tchadien à prendre son destin en main
Oxfam lance le projet d’emploi, de résilience et cohésion sociale
Le Tchad lance la 7ème édition de la semaine africaine de la vaccination
URGENT

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Le Fonac s’insurge contre la dictature du Mps

A travers une conférence de presse animée ce mardi 18 avril 2017 dans les locaux du PLD à Ardep-Djoumal dans le 3ème arrondissement de N’Djamena, les membres du Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (Fonac) ont dénoncé les dérives dictatoriales que vit la population tchadienne ce certain temps.

Face aux sujets brulants de l’heure, le Fonac a inscrit trois points à l’ordre du jour. D’abord le braquage du Coordinateur du Fonac, Dr Mahamat Ahmat Al-Habo de retour d’un voyage à l’étranger le 10 avril dernier, ensuite les vagues d’arrestations des leaders de la société civile à savoir Nadjo Kaïna, porte-parole du mouvement citoyen Iyina, Dingamnayal Nelly Versinis, président de la Coalition tchadienne contre la vie chère (Ctvc), Bertrand Solloh Ngandjei, rapporteur général de Iyina, ensuite, la tuerie de 10 prisonniers et un officier de garde lors de leur transfèrement à la prison de haute sécurité de Korotoro le 11 avril 2017.

Gangnon Mbaibal, Coordinateur 1er adjoint du Fonac a résumé cela d’un sentiment général. « Le pouvoir Mps s’enfonce plus que jamais dans l’arbitraire et la dictature. Après avoir détourné l’ANS de sa mission originale d’institution d’espionnage et de contre-espionnage au service du peuple tchadien, Idriss Déby l’a transformé en une police politique, l’utilise systématiquement contre ses opposants politiques. La police, la gendarmerie, la garde nationale, tous les corps sont dessaisis, de fait, de leurs attributions au profit désormais de l’ANS dirigée personnellement par le président de la République dont le directeur général de l’agence n’est qu’un de ses conseillers. Les agissements  de l’Agence nationale de sécurité (ANS) n’ont rien à voir avec la sécurité de la population ». Dr Mahamat Ahmat Al-Habo, Coordinateur du Fonac s’est montré encore plus cinglant. « Le Tchad est un pays où il y a ni Etat, ni démocratie, ni liberté ». Pour le Coordinateur, les démarches légales pour rentrer dans ses droits seront entreprises. « Cet acte arbitraire que rien ne justifie sinon le mépris de la démocratie et de l’Etat de droit est sans précédent dans l’histoire de notre démocratie », ajoute-t-il.

Le Fonac condamne la dérive dictatoriale et répressive du pouvoir Mps par l’institution d’une police politique qui utilise les mêmes méthodes que la DDS ; il condamne avec la dernière énergie le massacre ignoble, barbare et cruel perpétré sur des prisonniers inoffensifs, sans défense et exige l’arrestation immédiate de tous les auteurs et commanditaires de ce crime odieux, minutieusement planifié ; il exige en plus la restitution immédiate de tous les effets personnels du Coordinateur du Fonac arbitrairement arrachés par l’ANS et met en garde contre toute manipulation des données contenues dans les différents supports. Enfin, le Fonac exige, la libération immédiate et inconditionnelle des leaders de la société civile arbitrairement séquestrés par l’ANS.

Dans cet état de décomposition, les portes de l’enfer sont ouvertes sur le pays. Les démons d’autrefois semblent en effet s’être donné rendez-vous. Les actes perpétrés démontrent que le pouvoir est incapable de prendre ses responsabilités. Et c’est un signe que l’Etat est déliquescent en son vrai sens.

 

Djimnayel Ngarlenan

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

    Faam Tchad Disponible en sac de 10kg au prix promotionnel de 3000FCFA.

    Contacts: 62 69 15 06/ 63 59 84 32/ 65 66 13 27/ 90 24 85 61/ 93 02 02 49

     

Dites la vérité au Président  

 

La tuerie de neuf prisonniers et un gendarme dans la nuit de lundi à mardi 12 avril 2017 près de Massaguet lors de leur déportation à la prison de haute sécurité de Korotoro par un commando,  ressemble  à un scénario du film américain « le détour mortel ». Cela vient rajouter à une longue liste de tuerie perpétrée sur des citoyens tchadiens alors que l’Etat est le garant de la paix et de la sécurité de ses citoyens. Cette attaque confirme une fois de plus l’état de déconfiture dans lequel notre pays est plongé.

Edito N°051

Resultat détaillé Présidentielle 2016

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe