35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de notre numéro 76 à paraître ce jeudi
Le HCR présente les résultats de l’étude causale de la malnutrition
Le sort des manifestants est scellé
La société civile appelle à une journée sans téléphone
Le Cicr lance une campagne de vaccination du bétail au Lac Tchad

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L'opposition contre la distribution des cartes sans kits de contrôle.

Une vingtaine de partis politique d'opposition ont publié ce samedi une déclaration dans laquelle ils s'opposent à la distribution des cartes d'électeurs sans kit de contrôle. Ce sera vider la biométrie de ce qu'elle a d'essentiel estiment-ils.

"Les partis politique rejettent cette option (NDLR: Distribution des cartes d'électeurs sans le kit de contrôle) et exigent que les cartes d'électeurs soient distribuées conformément à l'engagement contractuel liant l'operateur Safran Morpho, chargé de la biométrie et la Ceni" écrivent les vingts chefs de partis signataires du communiqué de presse conjoint.

On note parmi les parmi les signataires Yorongar Ngarledji, Gali Ngote Gata, Brice Mbaimon, Ali Golhor et Celestion Topona.

A l'origine de ce communiqué, la décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) de procéder à la distribution des cartes d'électeurs à partir du mars 2016 juste sur présentation des recepissés d’enrôlement. Ce qui, pour l'opposition est contraire au contrat signé avec l'opérateur.  

Pour la Ceni, c'est après accord du Cadre national de dialogue politique, organe paritaire qui regroupe opposition et majorité que cette option à été retenu. Ce que l'opposition réfute.

Dans son communiqué, l'opposition menace et prend à témoin "l'opinion nationale et internationale, du rejet par le président de la République du kit de contrôle et d'identification, torpillant ainsi le processus électoral pour se donner de bonnes raisons de tripatouiller les élections en vue de confisquer le pouvoir". 

Lire le communiqué

Attachments:
Download this file (Opposition.pdf)Lire le communiqué[ ]940 kB

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Pahimi n’est pas le problème

La crise sociale vient d’entrer dans la troisième semaine. Trois semaines sans écoles et bientôt une semaine que les hôpitaux publics sont sans service minimum. Dans un élan de compassion, le personnel sanitaire, qui a au passage rejeté les réquisitions opérées par le ministère de tutelle, autorisé à certains médecins de services névralgiques comme les dyalises, les antirétroviraux à assurer le fonctionnement de leurs services dont dépendent des vies.

AVIS DE RECRUTEMENT

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé