35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de notre numéro 76 à paraître ce jeudi
Le HCR présente les résultats de l’étude causale de la malnutrition
Le sort des manifestants est scellé
La société civile appelle à une journée sans téléphone
Le Cicr lance une campagne de vaccination du bétail au Lac Tchad

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le salon international de l’Etudiant Africain controversé

Le président d’organisation du salon international de l’étudiant Africain, Nair Abakar a animé une conférence de presse ce mardi  21 février 2017 au Palais du 15 janvier de N’Djamena pour faire l’état d’avancement de la préparation du dudit salon.

Pour lui, le salon est ouvert à tout le monde  et nécessite aucune invitation. « On n’exclut personne. Ce salon est destiné à tout le monde : Lycéens, étudiants, parents d’élèves, chômeurs et professionnels. Pour rassembler toutes ces personnes on a un message  simple : la porte ouverte. Il n’y a aucune invitation pour assister au salon.  Aujourd’hui, au Tchad on est divisé et  ce salon doit rassembler tout le monde. On ne veut distinguer personne », a explique-t-il.

Cette première édition du salon international de l’étudiant Africain a pour objectif de réunir un ensemble d’acteurs de l’enseignement supérieur, secondaire et professionnel autour d’un évènement physique pour informer, orienter et conseiller les jeunes futurs bacheliers sur leur filière de formation et de débouchés. Les conférences débats et ateliers sont des activités prévues pour cette rencontre

Le 20 février dernier, le bureau national de l’Union National des Etudiants Tchadiens, par la voix de son président Guelem Richard, a fait un point de presse au campus universitaire de Toukra  pour dénoncer une telle organisation alors que les étudiants tchadiens éprouvent des difficultés.

Pour le bureau national de l’UNET, les étudiants Tchadiens ne sont ni impliqués, ni informés de cette activité. L’UNET déplore le fait que, au moment où les étudiants tchadiens se battent pour se former dans la misère, d’autres personnes se permettent de se retrouver et parler en leur nom.  Par ailleurs, elle met en garde toute personne ou groupe de personnes qui engageront la responsabilité de l’UNET dans ce salon.

Miriam Djibangar

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Pahimi n’est pas le problème

La crise sociale vient d’entrer dans la troisième semaine. Trois semaines sans écoles et bientôt une semaine que les hôpitaux publics sont sans service minimum. Dans un élan de compassion, le personnel sanitaire, qui a au passage rejeté les réquisitions opérées par le ministère de tutelle, autorisé à certains médecins de services névralgiques comme les dyalises, les antirétroviraux à assurer le fonctionnement de leurs services dont dépendent des vies.

AVIS DE RECRUTEMENT

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé