Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les enseignants appellent à un désengagement

A l’occasion de la journée mondiale des enseignants Edition 2018, les militants du syndicat des enseignants du Tchad section de N’Djamena se sont retrouvés ce 05 octobre 2018 au ministère des affaires étrangères et de l’intégration africaine  pour célébrer cette journée commémorative.

Ils en appellent à un désengagement en raison des conditions de travail difficiles.

Célébrée tous les 5 octobre de l’année, la journée mondiale des enseignants est une tribune pour les enseignants de se faire entendre et de revendiquer les conditions décentes de travail mais aussi de réveiller l’esprit des partenaires de l’éducation sur le rôle, l’action et la contribution de l’enseignant à l’éducation et au développement économique et social d’un pays. Le thème choisi cette édition 2018 est : « le droit à l’éducation, c’est aussi le droit à un personnel enseignant qualifié ».

Selon secrétaire général  régional du syndicat des enseignants du Tchad (Set) pour  la ville de N’Djamena, Mbairisse Ngartoïdé Blaise, le choix du thème de cette année a tout son sens. «  L’éducation transforme les vies, elle est le moteur du développement économique et social. A ce titre, elle favorise la paix, la tolérance et l’inclusion sociale. Elle joue un rôle essentiel dans l’éradication de la pauvreté et l’épanouissement personnel», précise le Sg qui informe que ce thème consiste à rappeler à la communauté internationale et nationale sur le droit à l’éducation qui ne peut pas s’exercer sans le droit à des enseignants formés et qualifiés. « Les enseignants sont les principaux acteurs de l’éducation : sans eux, l’objectif d’un enseignement primaire, secondaire et professionnel qui  est un droit fondamental ne peut être atteint », ajoute-t-il.

A cette occasion les enseignants recommandent entre autres: « la levée du gel des effets financiers des avancements, des réclamations, le versement des restants des frais de transport, le retrait pur et simple du décret 687 du 31 octobre 2016 et de la loi 032 relative à la réglementation de la grève,  la restauration des Ags coupées depuis janvier 2018, l’intégration sans délai des lauréats des écoles normales d’instituteurs, de l’Injs et ceux des écoles normales supérieures du Tchad ainsi que la formation initiale et continue des enseignants pour une éducation de qualité, aussi bien longtemps que les enfants tchadiens continueront à naitre.  La délivrance des autorisations d’étude aux enseignants qui souhaitent dans le cadre de leurs formations continues, la construction et l’équipement des bâtiments scolaires permettant de décongestionner des salles de classes et la multiplication des terrains de sport et des aires de jeux ».

Au niveau supérieur, les membres du Set recommandent le rétablissement des enseignants bénéficiaires des primes de craie dans leur droit et ce conformément au Protocol d’accord signé entre le gouvernement et les syndicats du Tchad ainsi que le rétablissement des bourses des études aux étudiants.

Nguelsou Balgamma  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AK DESIGN HOME

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé