Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

5ème revue annuelle du secteur de l’éducation

Le ministre de l’éducation nationale et de la promotion civique ? Aboubakar Assidik Tchoroma a lancé ce lundi 10 septembre 2018 au Cefod les travaux de la 5ème revue annuelle du secteur de l’éducation pour pencher sur l’amélioration du système éducatif tchadien.

Le système éducatif tchadien tant décrié par les observateurs est passé en revue par le gouvernement et ses partenaires techniques et financiers dans le cadre d’une revue annuelle. Un exercice qui vise à mettre en œuvre la stratégie intérimaire pour l’éducation et l’alphabétisation.

Le chef de file des partenaires techniques et financiers en éducation, Hanse Rodolf Felbert salue les efforts du gouvernement dans l’amélioration du secteur de l’éducation mais relève qu’il reste beaucoup reste à faire. « Il y a une image critique de ce secteur. Le système éducatif tchadien est parmi les plus faibles des pays de l’Afrique subsaharienne en termes de qualité, d’ambition et d’accès. 80% des jeunes de plus de 15 ans sont analphabètes et seulement une fille sur dix achève le cycle fondamental », précise-t-il. Pour lui, cette situation est préoccupante au regard des objectifs de développement du pays. « C’est l’éducation qui ouvre la voie au développement d’un pays », insiste-t-il.

Le ministre de l’éducation nationale et de la promotion civique Aboubakar Assidik Tchoroma qui reconnait ses faiblesses mais assure que le gouvernement tchadien a adopté une stratégie pour améliorer la qualité de son système éducatif. « Face à la contre-performance de notre système éducatif, nous avons fait des choix stratégiques conformément aux orientations politiques du chef de l’Etat. C’est ainsi que depuis 2007, nous sommes engagés dans l’actualisation de la politique sectorielle de l’éducation », ajoute le ministre qui indique que le gouvernement et ses partenaires ont convenus d’élaborer une stratégie intérimaire focalisée sur les sous-secteurs de l’enseignement primaire et de l’alphabétisation. « Nous invitons les participants à plus de travail afin de changer l’image de l’école Tchadienne », lance Aboubakar Assidik Tchoroma.

Hormis l’évaluation des indicateurs retenus dans la stratégie intérimaire pour l’éducation et l’alphabétisation, les participants vont passer en revue les autres sous secteurs notamment le préscolaire, le primaire, l’enseignement moyen et secondaire, la formation professionnelle, l’alphabétisation et l’éducation non-formelle.

Makine Djama

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AK DESIGN HOME

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé