35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Adama lance « rafigue »
Le personnel de l’hôpital de la renaissance renouvelle sa grève
Keleou Bombaye Laoumbaye lance le parti Adpd
Prince Duna annonce son temps
Abel de retour sur sa terre natale

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Rentrée académique au Tchad

A l’occasion de la rentrée académique prévue pour ce lundi 16 octobre 2017, le Ministre de l’enseignement supérieur et de l’innovation Makaye Hassan Taïsso a fait une déclaration ce dimanche 15 octobre appelant les enseignants et les étudiants à reprendre les cours.

L’Union nationale des étudiants tchadiens (Unet) a réagi par la voix de son président Guelem Richard.

 En vue d’éviter les perturbations pendant la rentrée, le Ministre de l’enseignement supérieur et de l’innovation Makaye Hassan Taïsso appelle les enseignants, les étudiants ainsi que tous les partenaires à redoubler d’effort et de donner le meilleur d’eux même en privilégiant l’intérêt général pour le bien-être de tous. Pour lui, il ne sert de multiplier des grèves qui ne profitent à personne. « Les plus hautes autorités, malgré les difficultés financières du moment ont obtenu le paiement des arriérés des bourses et salaires afin que la nouvelle année académique puisse démarrer dans des conditions apaisées », précise-t-il.

 Il souhaite que le calme règne au niveau supérieur : « En tant que père de famille, mon souhait le plus ardent est de voir la quiétude régner dans le milieu supérieur afin de permettre une année nouvelle académique calme, loin des perturbations et autres formes de grève et que le Tchad ne sera point à la traîne car le monde universitaire est très exigeante dans cette course vers l’excellence ».

Le Ministre d’assurer que le gouvernement mettra tout en œuvre pour éviter de retomber dans le sombre passé de l’enseignement supérieur avec son cortège de grèves, casses, manifestations qui ne font qu’hypothéquer les années académiques au fil de temps.

Pour lui, les inscriptions seront payantes pour l’ensemble des étudiants comme dans les autres pays de la sous-région. Un point que le président de l’Unet appelle le gouvernement à revoir afin d’éviter toutes perturbations. « Le gouvernement doit prendre ses responsabilités afin d’améliorer mes structures d’accueil, le transport, la restauration et les arriérés de bourses », ajoute Guelem Richard.

 

Mbaitelem Mbaihornom Gérard et Nénodji Bétoloum (Stagiaires)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

N’oublions pas la Libye de chez nous

Le marché d’esclaves en Libye révélé par la chaine américaine CNN secoue le monde. L’histoire de l’esclavage en Afrique bégaie. Une pratique d’un autre âge, un commerce abject, une horreur inimaginable, une situation humiliante et inacceptable

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé