35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Investir dans l’alimentation, c’est lutter contre la migration
Rentrée scolaire au Tchad
Les adieux à Bendou Besso
76 agents de la Coop-garde licenciés occupent les locaux de l’entreprise
Bientôt la deuxième rentrée littéraire du Tchad à Paris

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Six enseignants blessés par balle à N’Djamena  

Un militaire a tiré à bout portant sur les enseignants vénus pour l’audit de diplômes au ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique ce 8 août 2017. Six d’entre eux sont grièvement atteints et  transférés d’urgence à l’hôpital.

Dans le cadre de l’assainissement des services publics, le gouvernement a mis en place l’audit de diplôme des fonctionnaires. Selon le calendrier élaboré par la commission de  l’audit de diplômes, des enseignants du 3ème arrondissement de la ville de N’Djamena sont programmés. C’est ainsi que très tôt ce mardi 8 août 2017, plusieurs enseignants se sont présentés pour ce contrôle. La photocopie du diplôme accompagnée de son original ainsi que d’autres pièces sont entre autres critères de ce contrôle pour permettre à la commission de séparer le vrai du faux.

Curieusement, dans l’après midi, le critère de contrôle est modifié. Désormais, la commission exige la copie authentifiée du diplôme et non la photocopie.  Critère qui a suscité la colère des enseignants. « Tout est bien passé ce matin. Nos camarades ont été bien reçus. A notre grande surprise, la commission nous demande de présenter les copiés authentifiées de diplômes. Compte tenu du délai, il est impossible d’entrer en possession de cette pièce demandée », témoigne un enseignant qui a requis l’anonymat. Malgré les explications, la commission refuse d’admettre et somme les enseignants de se conformer à la règle nouvellement établie. Aussitôt, un attroupement se crée devant le bureau de la commission. L’agent de la Garde nationale et nomade du Tchad  empêche les enseignants d’accéder au bureau. « Une altercation s’en suit et il a ouvert le feu sur nous », dit l’un des enseignants qui était présent au moment des faits. Bilan six blessés graves. Ils sont transportés d’urgence à l’hôpital.

Alertée, le Groupement d’intervention de la police débarque pour quadriller le secteur afin d’éviter tout débordement. Les autorités en charge de l’éducation nationale descendent sur les lieux. L’auteur de ces tirs est interpellé par la police.

 

Bishop Saturnin et Nodjigoto Oscar

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Mairies : L’échec d’un système politique

La dernière mais aussi la plus attendue est sans doute l’éviction par le conseil municipal de Makaïla Djibrine Ahmat, maire du 7ème arrondissement. Il lui est reproché du népotisme (il a employé ses épouses, fils et beaux-frères), détournements, faux en écriture et corruption. Pour sa défense, le bourgmestre déchu, évoque un complot de l’opposition et une jalousie de ses collègues qui cherchent eux aussi à accéder à la fonction et «placer leurs parents », comme il l’a fait.

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe