35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de notre n°57 paru ce jeudi en fin de journée
Déby et Al-sisi déterminés pour combattre le terrorisme en Afrique
Le Japon et le Pam viennent en aide du Tchad
Tigo à la rencontre de la presse tchadienne
Plaidoyer en faveur de la protection de l’enfance

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le CROSET explique le budget citoyen

Le cercle de réflexion et d’orientation sur la soutenabilité de l’économie tchadienne (CROSET) en partenariat avec l’ambassade des Etats-Unis a organisé une conférence débat sur le thème « Budget Citoyen 2016 et les innovations en matière de gestion des finances publiques au Tchad », ce vendredi 3 février 2017 dans la salle Multimédia du CEFOD dans le 3ème arrondissement de N’Djamena.

Quatre intervenants ont échangé sur les réformes majeures introduites dans le secteur des finances publiques et leur efficacité dans le contexte de la crise économique que traverse le pays.

Abouna Oumar Mahamat, 1er intervenant a fait une présentation sur le nouveau cadre harmonisé de la gestion des finances publiques de la zone CEMAC et l’état d’avancement de sa mise en œuvre avec six directives. Ensuite, les objectifs assignés à la Cour des Comptes, ses différents mécanismes de contrôle, ses interventions et ses mécanismes prévus à cet effet dans le contexte du Tchad, les résultats atteints et les défis à relever par la Cour des Comptes.

Balimba Yotelemel, 2ème intervenant a axé sa présentation sur le travail parlementaire avec examen et adoption du projet de budget de l’Etat c’est-à-dire le rôle de la commission des finances.

Le 3ème, Nabia Kana ex-coordonnateur de l’ITIE-Tchad,  a parlé des missions et objectifs de l’ITIE, les mécanismes utilisés pour la promotion de la transparence, de la contribution du mécanisme aux finances publiques et de la contribution à l’amélioration de la transparence, des défis à court, moyen et long termes. Enfin le 4ème intervenant, Rénodji Djimrabaye, membre de la société civile, a conclu sa présentation sur le rôle de la société civile dans la promotion de la transparence budgétaire et le contrôle de l’action publique.

Pour le professeur Ahmat Mahamat Hassan le gouvernement doit expliquer au citoyen toutes ses recettes et dépenses. « Le pain est vendu à 100f auparavant, aujourd’hui il est vendu à 125f mais on devrait nécessairement expliquer pourquoi on a augmenté ? », s’interroge-t-il.

A travers cette conférence débat, différents participants ont compris les mécanismes du budget de l’Etat c’est-à-dire combien l’Etat mobilise comme ressources, combien il dépense et dans quelles activités.

 

Djimnayel Ngarlenan

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Laissez Pahimi tranquille!

Ainsi, Abdérahim Younous, ministre de l’élevage et des productions animales est le deuxième membre du gouvernement à avoir été déchargé dix-neuf jours après le remaniement du 25 juillet 2017. Sa faute (Lire en indiscret), le manque de diligence dans le suivi de ses dossiers. Quelques jours avant, c’est son collègue de l’Environnement, Brah Mahamat qui a été viré pour les mêmes raisons.

 

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe