Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le groupement des fournisseurs d’accès à internet en guerre contre les piratages

Les responsables du groupement des fournisseurs d’accès à internet (Fais) Tchadiens ont rencontré ce jeudi 20 décembre 2018 les responsables du ministère des postes, des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les piratages provenant du Cameroun et le non-respect des cahiers des charges par les opérateurs sont les principaux sujets portés à la connaissance des responsables dudit ministère.

 

 « Le marché tchadien de l’internet est envahi par les services des opérateurs camerounais qui proposent des prix 20 fois moins chers que les prix du marché tchadien. Les opérateurs Gsm tchadiens outrepassent leurs cahiers de charge et connectent en toute illégalité les entreprises, les particuliers, les Ong via les supports au même titre que les Fais qui font face aux redevances exorbitantes, aux diverses taxes élevées et la rareté des fréquences pour déployer des réseaux large bande 4G/Lte ». Tels sont entre autres les préoccupations du groupement des fournisseurs d’accès à internet. Le mémorandum, adressé le 09 avril dernier au ministère de tutelle pour attirer son attention face à cette situation n’a pas donné des résultats escomptés.

Le goute d’eau qui a fait déborder le vase, selon Radjab Moussa secrétaire général de cette association, est l’éventuel projet d’autorisation initié par le ministère des postes qui serait dans le circuit pour octroyer des licences FAIS à Tigo et Airtel. Pour Radjab Moussa, cela signe du coup l’arrêt de mort des fournisseurs d’accès à internet au Tchad. C’est pourquoi, le groupement attire l’attention des autorités et réclame par conséquent le respect des textes en la matière.

L’association demande au ministère de mettre un terme aux agissements des opérateurs en leur demandant de rompre immédiatement tout contrat de fourniture d’accès internet et interconnexion des sites distants en dehors des supports mobiles conformément à leur cahier de charges.  Il exige la révision de l’arrêté, portant attribution des licences FAIS afin d’insérer des dispositions devant justifier la recevabilité des demandes des nouveaux entrants. Enfin, il réclame une large concertation entre les différents acteurs afin de recenser les problèmes qui minent le développement des services internet pour y apporter des solutions adéquates.

Asnan Non-Doum Saturnin

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé