35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Pour une intégration des centres de santé des camps de réfugiés dans la carte sanitaire nationale
Le Ministère de la santé attire l’attention sur les produits Lactalis
Pahimi sonne la concrétisation des promesses du PND
Iyina menace le gouvernement
A la Une de votre hebdomadaire numéro 072 à paraitre ce mercredi janvier 2018 en fin de journée

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’augmentation du prix de carburant énerve automobilistes et motocyclistes

Les usagers des véhicules et des motos se sont mal réveillés ce vendredi 05 janvier 2018 suite à l’augmentation du prix de carburant. Conformément à la loi des finances 2018, le prix de l’essence coûte désormais  570 Fcfa le litre au lieu de 523 Fcfa et le gasoil va de 550fcfa à 590fcfa.

Sous le froid de N’Djamena en ce vendredi matin, tout paraît normal aux premières heures de la matinée. Mais progressivement, automobilistes et motocyclistes se rendent compte de l’augmentation du prix de carburant dans les stations à pompe. « Beaucoup des clients ne savent pas que le prix des carburants a augmenté. Certains ne comprennent toujours pas et ils pensent que nous les volons leur essence», explique un pompiste dans une station après un échange peu amical avec un client. « Je viens de me rendre compte de cette situation. Comme d’habitude, je me fais servir et je continue sans prêter attention au prix », Eric qui estime que cela rend de plus en plus difficile la vie de la population. « Augmenter le prix du carburant ne fait qu’aggraver la situation d’une population qui traverse déjà un moment difficile. C’est remuer une plaie saignante, car le coût de vie à N’Djamena est très élevé et avec cette allure nous allons de mal en pis », ajoute-t-il.

 

Pour certains chauffeurs de taxis  et de clandos (mototaxis), le prix du transport sera aussi revu en hausse. « C’est une nouvelle que nous déplorons tous mais les gens doivent comprendre que le prix de bus sera augmenté dans les semaines à venir », dixit Ahmat Ali, chauffeur de bus. Un avis partagé Tatiga Samuel, un clandoman. « J’étais consterné quand je me suis rendu compte mais il ne peut pas y avoir augmentation du prix de carburant sans que nous augmentons le prix des clandos. C’est la loi du marché », renchérit-t-il en démarrant sa moto.

 

Kossi Eric, stagiaire

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Pour une inclusivité effective

François Louseyni Fall, envoyé spécial du secrétaire général des nations-unies est en visite cette semaine pour une mission de bons offices. En fait, le diplomate onusien ne sera que le relais d’un travail entamé depuis plusieurs mois par des diplomates occidentaux, mais surtout onusiens qui poussent à un dialogue inclusif pour résoudre la crise politique consécutif à la présidentielle d’avril 2016.

AVIS DE RECRUTEMENT

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé