35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
A la Une de notre numéro 76 à paraître ce jeudi
Le HCR présente les résultats de l’étude causale de la malnutrition
Le sort des manifestants est scellé
La société civile appelle à une journée sans téléphone
Le Cicr lance une campagne de vaccination du bétail au Lac Tchad

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

L’Undr dit non à la cession de la coton-Tchad

Le secrétaire national à la communication et aux nouvelles technologies de l’Union nationale pour le développement et le Renouveau (Undr) Laring Baou a dans un communiqué de presse du samedi 19 novembre 2017 exprimé son indignation par rapport à l’intention du gouvernement de procéder à la cession de la Coton-Tchad à un groupe asiatique.

Il dénonce l’illégalité de la procédure et met en garde contre cette tentative.

La CotonTchad va être cédé à vil prix à un groupe asiatique selon le secrétaire à la communication et aux nouvelles technologies de l’Undr, Laring Baou. Il ajoute que les autorités tchadiennes ont dissimulé les informations sur cette forfaitaire. « Le groupe asiatique a obtenu les régions du sud-ouest favorables à la culture du coton notamment Pala, Léré et Gounou Gaya », précise-t-il.

« Cette opération est illégale puisqu’elle n’est soumise à l’approbation de l’Assemblée nationale, ni à aucun appel à concurrence », ajoute-t-il. Selon Laring Baou, le gouvernement a cédé il n’y a pas longtemps 500 000 hectares de terre à un groupe soudanais pour cultiver le coton et livrer une concurrence déloyale pour achever la coton Tchad. « Ce projet a concerné les régions du salamat, du Guéra, du Chari Baguirmi et du Mayo Kebbi », complète-t-il. 

L’Undr demande aux populations d’être vigilantes et prêtes à répondre au mot d’ordre du parti afin de s’y opposer vigoureusement le moment venu. « Les paysans qui cultivent le coton méritent respect pour avoir été à la base de l’évolution économique du Tchad », conclut le communiqué.

Seryabé Colette, stagiaire

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Pahimi n’est pas le problème

La crise sociale vient d’entrer dans la troisième semaine. Trois semaines sans écoles et bientôt une semaine que les hôpitaux publics sont sans service minimum. Dans un élan de compassion, le personnel sanitaire, qui a au passage rejeté les réquisitions opérées par le ministère de tutelle, autorisé à certains médecins de services névralgiques comme les dyalises, les antirétroviraux à assurer le fonctionnement de leurs services dont dépendent des vies.

AVIS DE RECRUTEMENT

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé