35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Saleh Kebzabo du côté de la société civile
L’Undr s’insurge contre les répressions
Le personnel soignant formé en soins orthopédiques
A la Une de votre Hebdomadaire numéro 077 à paraître ce jeudi 22 février 2018 en matinée
L’accord avec Glencore ne changera rien aux mesures d’austérité

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Mounira chante la femme ce soir à l’institut français

L’artiste Mounira Khallil Alio alias Mounira Mitchala donne un concert à l’occasion de la semaine de la femme. Un retour sur scène après sept mois d’absence sur scène. Interview

Le Pays : Présentez-nous le concert de ce soir ?

Mounira Mitchala : C’est une programmation de l’Institut français dans le cadre de la semaine de la femme. Il s’agira de présenter des chansons de mon répertoire consacrées aux femmes mais aussi faire quelques interprétations d’artistes étrangers et tchadiens. J’ai aussi invité ma petite sœur Géneviève Matibeye, une artiste qui monte, à faire quelques titres avec moi.  

Quel sera le contenu du répertoire ?

Comme je l’ai dit, des chansons consacrées essentiellement à la condition féminine. Nounoulé, une berceuse des paysannes de la région du Guéra, Anil, une chanson contre le mariage forcé. En gros, le public aura droit à une dizaine de titres sur la même thématique.

Le message essentiel ?

Encourager les femmes à aller de l’avant, continuer à se battre pour arracher leur liberté. La liberté de choisir leurs maris quelle que soit sa situation sociale ou religieuse. La liberté d’étudier, d’aller le plus loin possible pour réaliser leurs rêves.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Pahimi n’est pas le problème

La crise sociale vient d’entrer dans la troisième semaine. Trois semaines sans écoles et bientôt une semaine que les hôpitaux publics sont sans service minimum. Dans un élan de compassion, le personnel sanitaire, qui a au passage rejeté les réquisitions opérées par le ministère de tutelle, autorisé à certains médecins de services névralgiques comme les dyalises, les antirétroviraux à assurer le fonctionnement de leurs services dont dépendent des vies.

AVIS DE RECRUTEMENT

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé