Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La 4ème édition du festival Nirida hip-hop en une journée

Le président du comité d’organisation du festival Nirida hip-hop Preston Ndinga et son staff technique ont animé un point de presse ce samedi 23 juin 2018 au restaurant Selesao pour annoncer la 4ème édition dudit festival. Cette année, l’événement va se dérouler en une journée au lieu de trois ou quatre comme d’habitude.

Depuis quatre ans, plusieurs jeunes artistes de la capitale se réunissent lors du festival international de hip-hop et de cultures urbaines pour exprimer leurs talents. Chaque année, ce festival s’étale sur trois à quatre jours au cours desquels plusieurs activités sont proposées à savoir la musique, les conférences débats, les sessions de formation et les graffitis.

 Selon le promoteur dudit festival et président du comité d’organisation Preston Ndinga, tout se déroulera en une soirée cette année. « La crise financière que traverse notre pays a eu des conséquences non négligeables sur le festival Nirida hip-hop. Nous étions à deux doigts de jeter l’éponge mais par le concours des différents membres de l’équipe, nous allons l’organiser mais malheureusement nous ne pourrons pas l’étaler sur trois à quatre jours comme aux précédentes éditions » pour minimiser les charges.

 « Nous n’avons pas changé grand-chose, car le contenu des différentes prestations reste le même à savoir les performances graphitiques, les prestations musicales et les défilés », ajoute-t-il. Pour cette 4ème édition, le président annonce quand même des innovations. « Bien que les maisons qui nous accompagnent cette année ne sont pas aussi nombreux que l’année dernière, rien n’a changé en termes de prestations artistiques. Bien au contraire, il y aura des innovations », renchérit, Memhic’s, directeur artistique dudit festival.

Face au manque de soutien du ministère en charge de la culture pour le festival urbain, le bureau de Nirida hip-hop réfléchi à l’organisation d’un festival biennal au lieu d’annuel. «A chaque édition, le bureau est obligé de mettre la main dans la poche pour tenir le pari. C’est pourquoi, nous réfléchissons sur la possibilité à une organisation biennale pour avoir plus de temps en vue de mieux s’organiser», annonce-t-il.

Stanyslas Asnan

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • UBA
    UBA
  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé