35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Le Tchad et les Etats-Unis travaillent à la levée des restrictions sur les visas
Forum annuel de l’Entrepreneuriat organisé par la fondation Tony Elumelu (TEF) à Lagos
Investir dans l’alimentation, c’est lutter contre la migration
Rentrée scolaire au Tchad
Les adieux à Bendou Besso

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les artistes en herbe lancent la part des ténèbres : un autre Tchad est possible

La compilation des artistes tchadiens titrée « la part des ténèbres : un autre Tchad est possible », est un album de 11 titres et enregistré au studio Fattaall Records. L’album traite divers thèmes à savoir la violence faite aux femmes, la paix, la cohabitation pacifique et les maux qui minent l’épanouissement de la jeunesse.

La compilation est née du fait que les artistes en herbe n’ont pas un cadre pour s’exprimer. C’est une opportunité de promouvoir les jeunes talents et booster le niveau de la musique tchadienne. « La part des ténèbres : un autre Tchad est possible », met en lumière les maux qui freinent le développement du Tchad qui sont la corruption, l’injustice, le népotisme et le tribalisme. C’est un album de sensibilisation des jeunes et de valorisation de la culture tchadienne.

Pour Allafi Amadou Nganasou alias Fattaall, directeur artistique, la  jeunesse doit être au centre des préoccupations des systèmes de décisions. Elle a une vision qui est celle de réinventer la société et une vision de l’évolution. « Cette jeunesse est porteuse d’un nouveau modèle de la société parce qu’elle fait un pari : celui de faire passer le pourquoi avant le comment, la flexibilité avant la sécurité, l’exemplarité avant le statutaire ».

Cet album est basé sur des rythmes traditionnels et mais un mélange de hip-hop. Dix artistes (Solea, Nems, Ahmed Tempo, Robson T, Kaf-Kaf, 100 préjugés, Sandra Topona, Liga Ernest, Magtoob et Frabman) de différentes catégories ont posé leur voix dans cette compilation. Le concert de lancement est prévu pour le mois de septembre et une tournée nationale en octobre 2017. « La part des ténèbres : un autre Tchad est possible » coûte deux mille (2000) frs.

Mbairam Koularambaye.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Mairies : L’échec d’un système politique

La dernière mais aussi la plus attendue est sans doute l’éviction par le conseil municipal de Makaïla Djibrine Ahmat, maire du 7ème arrondissement. Il lui est reproché du népotisme (il a employé ses épouses, fils et beaux-frères), détournements, faux en écriture et corruption. Pour sa défense, le bourgmestre déchu, évoque un complot de l’opposition et une jalousie de ses collègues qui cherchent eux aussi à accéder à la fonction et «placer leurs parents », comme il l’a fait.

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe