35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Le Tchad récolte 10 000 milliards de francs CFA à Paris
Forte mobilisation des partenaires à l’ouverture du forum sur le Pnd
Ouverture de la table ronde sur le plan national de développement
La Une de votre hebdomadaire à paraitre dans la matinée du vendredi 1er septembre 2017
Déby et Al-sisi déterminés pour combattre le terrorisme en Afrique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Bientôt la 4ème édition du festival N’Djam s’enflamme en Slam

Du 23 au 29 octobre 2017, la capitale tchadienne accueillera la 4ème édition du festival N’Djam s’enflamme en Slam. Ce festival est axé sur le thème : « Jeunesse, citoyenneté et culture » et regroupera les slameurs tchadiens et ceux venant de l’étranger.

Le slam est un genre musical ou des textes poétiques comportent des rimes et récités sur le fond de musique, un art à la frontière de la littérature et de la musique. Arrivé récemment dans la sphère des musiques urbaines au Tchad, le slam s’inscrit dans la lignée des arts et cultures urbaines. D’après le Directeur artistique du festival Didier Lalaye alias Croquemort, ce projet fait partie du festival de culture urbaine, plus précisément de la poésie. « Le slam est une forme artistique littéraire et engagée. Il n’est pas juste une expression mais une vie. Ce festival réunira des artistes qui ont une vocation pour le changement social dans leur environnement », affirme-t-il.

C’est un festival international pour promouvoir le slam au sein de la société tchadienne en générale et en milieu jeune en utilisant comme vecteur idéal de transmission des messages et supports privilégiés pour la sensibilisation. Cela permettra de donner le goût du slam et la rédaction des textes poétiques aux jeunes tchadiens qui aspirent à l’art de transmission de message. C’est un plateau d’expression libre aux jeunes, car « plus les jeunes s’expriment et moins ils s’adonnent aux violences dues à la frustration créée par le silence », ajoute le Directeur.

A travers la thématique, c’est un moyen de passer un message à la population sur une problématique qui les touche dans leur vie quotidienne. La problématique est centrée sur la différence, l’exclusion, le racisme, l’opposition, la xénophobie ou la radicalisation.

Les activités prévues porteront sur une série de concerts, d’atelier d’écriture, de tables rondes, de projection de discussion sur internet et une coupe de slam.

 

Miriam Djibangar

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

Capitaliser le succès du PND

Les lampions se sont éteints sur la table-ronde de Paris pour le financement du Plan national de développement (Pnd) avec le succès que l’on connait. Très vite, le forum sur les investissements d’Abu Dabi devrait aussi passer pour nous rappeler à la réalité, ou plutôt nous faire redescendre sur terre après quelques jours d’euphorie dans une bulle médiatique bercée par des promesses de plus de 10 000 milliards de FCFA.

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabe