35,10,0,50,1
1,600,60,0,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,2,1,1,2,46,15,5,0,1,1,12,0,1
Adama lance « rafigue »
Le personnel de l’hôpital de la renaissance renouvelle sa grève
Keleou Bombaye Laoumbaye lance le parti Adpd
Prince Duna annonce son temps
Abel de retour sur sa terre natale

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Est-ce la scoumoune ?

Décidément, rien ne marche ! L’image du Tchad à peine redorée par le succès relatif à la table ronde de Paris, est aussitôt écornée par des critiques venants de partout. La communauté internationale, les ONG et récemment, le gouvernement Trump accablent le régime par des rapports remettant en cause la démocratie, la bonne gouvernance et même la crédibilité de notre système de sécurité pourtant salué de par le monde surtout en matière de lutte antiterroriste. 

D’abord, la Commission des droits de l’homme de l’Onu a publié un rapport alarmant sur les violations flagrantes des droits de l’homme commises par l’Armée tchadienne en Centrafrique entre 2003 à 2014. Le Rapport pointe du doigt Idriss Déby Itno, Président de la république en sa qualité du chef suprême de l’Armée. Ce document fait de vagues. Le gouvernement et les ténors du parti au pouvoir sont montés au créneau pour apporter de démentis sans pour autant parvenir à gommer les traces des exactions en Rca.

L’incident est à peine oublié que, l’ONG Swissaid publie un rapport sur les malversations financières et les détournements des revenus pétroliers, orchestrés et entretenus par le clan au pouvoir. Encore une fois, le gouvernement pousse des cris d’orfraie, la justice est saisie et le parquet annonce avoir ouvert une enquête qui est toujours en cours…

C’est en ce moment que les casques bleus tchadiens, de retour du Mali depuis plus d’une année ont lancé l’opération « brule béret  de l’Onu » pour réclamer leurs primes et indemnités restées jusque-là impayées alors que les nations-unies ont versé ce qu’il faut. L’opération vient une fois de plus faire tâche d’huile sur l’image de l’armée tchadienne à l’extérieur.

Le succès de la table ronde de Paris pour les financements de l’économie a quelque peu redoré le blason du pays. Mais ce succès relatif ne sera que de courte durée. Une autre mauvaise nouvelle salit à nouveau l’image déjà entamée de notre pays.

A peine les rideaux sont tombés sur la réunion de Paris que l’Ong Amnesty International publie un rapport mettant en cause l’Etat de droit au Tchad. Dans ce rapport intitulé « Entre récession et répression : le cout de la dissidence au Tchad », Amnesty accuse le pays de graves violations des droits et libertés des citoyens à travers son appareil répressif qu’est l’Agence nationale de sécurité.

Et le clou de la vague de mauvaises nouvelles, nous l’espérons en tout cas, est l’inscription sur la liste noire du Tchad par le Président américains Donal Trump. Le Tchad figure désormais parmi les pays soupçonnés de sympathie terroriste. Est-ce la scoumoune?  Nous ne le pensons pas. Le Tchad a une image à soigner à l’international. Pour cela, il faut commencer par le nettoyer de l’intérieur. Il n’est pas trop tard pour bien faire.

 

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

N’oublions pas la Libye de chez nous

Le marché d’esclaves en Libye révélé par la chaine américaine CNN secoue le monde. L’histoire de l’esclavage en Afrique bégaie. Une pratique d’un autre âge, un commerce abject, une horreur inimaginable, une situation humiliante et inacceptable

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

joomla social media module

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé